Skip to content

Qui trouve-t-on au Festival d’Avignon ?


Avignon voyages

Lors de notre séjour au Festival d’Avignon, nous avons croisé du monde, beaucoup de monde ! La curiosité à rapidement pointé le bout de son nez : mais qui sont tous ces gens ? vont-ils voir des spectacles ? combien par jour ? ont-ils prévu leur visite longtemps à l’avance ? comment se passe le Festival pour ceux qui y travaillent ? Finalement, le mieux était encore de leur demander.

 

Avignon touriste

Cette festivalière a tout compris : tenue légère, chapeau et appareil photo.

Maryvonne et Guy, 72 et 75 ans

Férus de théâtre, Maryvonne et Guy viennent tous les ans au Festival d’Avignon. Ils voient en moyenne trente à quarante pièces pendant leur séjour. Leur choix se porte sur le programme du OFF, le IN étant de leur point de vue plus compliqué : « Il faut faire la queue ! » nous affirme Guy. Le théâtre est une de leurs passions et le couple fréquente assidûment les salles de spectacle tout au long de l’année.

 

Chantal et Françoise, toutes deux 58 ans

Ces deux copines, l’une bibliothécaire à Lyon, l’autre exerçant dans l’univers du cheval à Montpellier, se retrouvent chaque année depuis trois ans au Festival d’Avignon. Elles se laissent porter par le bouche à oreille pour faire leur choix parmi les 1 300 pièces qui se jouent chaque jour. Elles ne restent que peu de temps mais verront au total une quinzaine de spectacles.

 

Un chauffeur de taxi, environ 35 ans

Pour lui, le Festival est un événement incontournable de la région qui booste le nombre de courses et la rencontre avec touristes et journalistes, mais aussi un « mois d’enfer » en raison des rues coupées à la circulation. Trop occupé, il n’a pas le temps d’aller voir de spectacles. Il apprécie cependant que les projecteurs du monde entier soient braqués sur sa ville.

 

Avignon costumes

Démonstration du fameux dicton « L’habit ne fait pas le moine ».

Le groupe de potes, 15 ans

Quelle ne fut pas notre surprise de tomber sur cette joyeuse bande d’adolescents ! Nous n’en n’avons vus que huit mais ils nous ont assuré être quinze ! Mordus de la scène, certains d’entre eux prennent des cours de théâtre dans l’année. Ils ont programmé leurs vacances au Festival d’Avignon depuis plusieurs mois, économisant consciencieusement pour parvenir à se payer quelques nuits à l’hôtel. Ils verront une vingtaine de spectacles au total. La petite troupe applique le principe démocratique pour faire ses choix : par le vote !

 

Mathilde, 27 ans

Mathilde n’est pas à Avignon pour le plaisir, mais pour le travail, même si elle apprécie l’événement. Professionnelle du monde du spectacle, elle gère temporairement la billetterie de plusieurs théâtres dans la ville et  regagnera Paris dans quelques jours pour assurer le fonctionnement d’une salle célèbre de la capitale. C’est sa première fois à Avignon et le rythme est soutenu. Difficile de trouver un peu de temps pour déjeuner lorsqu’il faut veiller à l’organisation de pièces se jouant en même temps d’un bout à l’autre de la ville. Pourtant la fatigue pèse peu face à la passion qu’elle voue à son métier et à l’univers de la scène.

 

Un couple de Belges flamands, environ 40 ans

Tous deux professeurs, elle de mathématiques, lui de technique, ils viennent chaque année se plonger dans l’atmosphère si particulière du Festival. Ils ne vont pas voir de spectacle et préfèrent se promener tranquillement autour du Palais des Papes pour mieux goûter l’ambiance de ce lieu unique. Ils ne passeront qu’une journée à Avignon mais repartiront imprégnés de tout ce qu’ils auront vus et entendus dans les rues : la musique, les comédiens en costume, les scènes jouées ici et là, car la ville est un théâtre à ciel ouvert.

 

Avignon terrasse

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS