Skip to content

Venise sous la neige, une joyeuse farce à la Comédie Bastille

Venise sous la neige

Après plus de 800 représentations, Venise sous la neige, créée en 2003, fait partie de ces pièces comiques efficaces qui déclenchent des vagues de rires non-stop à chaque représentation. Nous sommes allés constater la légitimité de ce succès à la Comédie Bastille.

Une soirée entre amis qui commence mal

Le rideau s’ouvre sur une charmante scène de début de soirée : Jean-Luc et Nathalie préparent le dîner. Ils attendent un vieil ami de fac rencontré le matin même. Les tourtereaux vont bientôt se marier ; ils papillonnent l’un autour de l’autre, se volent des baisers, s’interpellent à grand renfort de « chouchou ». Le public reste interloqué devant cet étalage de niaiseries amoureuses. Leur petit manège est interrompu par l’arrivé de Christophe et sa compagne, Patricia. Changement d’ambiance : celle-ci est folle de rage. Alors que les hôtes s’éclipsent dans la pièce d’à côté, nous comprenons que le couple invité est en pleine dispute. Elle veut partir, il lui ouvre grand la porte, mais c’est sans compter sur le retour de Jean-Luc et Nathalie qui les collent à table. La soirée risque d’être longue…

Petit canular deviendra gros mensonge

Patricia n’a pas dit un mot depuis son arrivée. Jean-Luc et Nathalie émettent rapidement l’hypothèse qu’elle est étrangère et ne comprend pas le français. Animés d’une naïve bonne volonté, le couple s’efforce de se faire comprendre en parlant fort et en répétant les expressions les plus simplistes appuyées de gestes grossiers. Une fois passée la désagréable impression qu’ils se payent sa tête, Patricia décide de se prêter au jeu et d’abuser innocemment de la bonhomie des futurs mariés. Elle commence par s’inventer un pays,  puis une langue, et enfin une histoire : réfugiée politique d’un pays d’ex-Yougoslavie, elle a rencontré Christophe à l’hôpital alors qu’elle se faisait soigner d’une grave maladie. Les hôtes, profondément attendris, sont gagnés par la frénésie du don : vieille couverture en laine, vêtements démodés et machine à café défectueuse, tout y passe, même les rideaux trop courts. Mais Patricia ne compte pas s’arrêter là et va tenter d’obtenir le maximum, jusqu’à cette fameuse boule de neige de Venise…

Un public conquis

Si l’action s’amorce timidement, c’est pour mieux monter en puissance tout au long de la pièce. La découverte du duo sirupeux formé par Jean-Luc et Nathalie annonce en douceur la symphonie de rires à venir. Mais le vrai moteur de cette comédie de mœurs est la rencontre de deux couples que tout oppose. Alors que l’un baigne dans les béatitudes de l’amour, l’autre s’épuise dans une crise sans solution, si ce n’est la rupture. Le mensonge de Patricia va inverser la tendance. Venise sous la neige présente l’imagination et l’humour comme les remèdes miracles à la colère, le désaccord et la peur de l’engagement. Cette franche comédie, non dénuée de profondeur sur ce qui touche à la vie à deux, fait l’unanimité dans le public. On s’amuse et on rit de bon cœur, en témoigne un spectateur situé derrière nous qui n’était pas loin de la crise cardiaque.

 

Réservez vos places pour Venise sous la neige avec Ticketac.com

Venise sous la neige 1000e

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS