Skip to content

2014 : les rendez-vous de la rentrée

La rentrée théâtrale de septembre nous avait bluffés avec ses têtes d’affiches en pagaille : Daniel Auteuil et Richard Berry dans Nos femmes, Claire Keim et Martin Lamotte dans The Guitrys, Sara Giraudeau et Julien Boisselier dans Zelda et Scott, Cristiana Reali et Stéphane Guillon dans La Société des loisirs, Mathilde Seigner et François Berléand dans Nina… Autant de duos inédits qui nous ont séduits et fait rêver. Mais ce n’était que le premier round de la saison 2013-2014, et croyez-nous, la reprise s’annonce époustouflante! Luchini, Cornillac, Ardant, Bouquet, Lemercier, Baer… Découvrez les distributions prestigieuses des 10 pièces événements de cette nouvelle année.

 

1) Fabrice Luchini lit Louis-Ferdinand Céline

Fabrice Luchini serait-il devenu « pensionnaire » du Théâtre Antoine ? Ceux qui ont raté Une heure de tranquillité, le succès de Florian Zeller, qui a connu l’indécence des représentations à guichet fermé durant plusieurs mois, pourront tenter leur chance avec  les lectures de morceaux choisis du chef-d’oeuvre de Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit. Même théâtre et même comédien de génie, mais un spectacle plus intime où l’homme de scène essayera de nous transmettre – et ce depuis 1985 – le frisson du phrasé unique d’un texte mythique. A partir du 6 janvier.

Luchini lit Céline - affiche

 

2) Roméo et Juliette

En 2011, Nicolas Briançon proposait une version enchanteresse et lumineuse du Songe d’une nuit d’été ; il renoue en 2014 avec l’univers de Shakespeare et met en scène la lutte intemporelle entre les Capulet et les Montaigu dans un Roméo et Juliette au couple glamour, incarné par les jeunes pousses Ana Girardot et Niels Schneider. Première le 16 janvier au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

Roméo et Juliette - affiche

3) La Contrebasse

Clovis Cornillac seul en scène dans une pièce signée Patrick Süskind ! Jacques Villeret avant endossé en 1991 ce rôle intense de musicien solitaire amoureux de sa contrebasse et de son art. Une réflexion émouvante sur la face cachée de la vie d’artiste. A partir du 16 janvier au Théâtre de Paris, salle Réjane.

La Contrebasse - affiche

 

4) Des journées entières dans les arbres

Après une séparation de cinq ans, une femme se rend à Paris pour retrouver son fils. Fanny Ardant, mère passionnée à l’amour dévorant, se confronte à Nicolas Duvauchelle, minable flambeur qui n’a rien à offrir. Sur la scène du Théâtre de la Gaité Montparnasse, Agathe Bonitzer et Jean-Baptiste Lafargue donnent la réplique à ce couple réuni par les mots de Marguerite Duras, sur la musique d’Alex Beaupain. Dès le 21 janvier.

Des journées entières dans les arbres - affiche

5) Le Placard

Francis Veber adapte son film Le Placard au théâtre ! Elie Semoun reprend le rôle de François Pignon, petit comptable sur le point de se faire licencier et qui, sur les conseils d’un voisin, se fait passer pour homosexuel afin de garder sa place. Une comédie réjouissante qui avait cartonné au cinéma et se présente comme le prochain succès du Théâtre des Nouveautés après Cher Trésor (de Francis Veber également) avec Gérard Jugnot. A partir du 24 janvier.

Le Placard - affiche

 

6) Un temps de chien

Pascale Arbillot, Mélanie Bernier et Valérie Lemercier vont se serrer les coudes au Théâtre Montparnasse pour sortir leurs vies de l’impasse. Trois comédiennes de choc pour trois rôles irrésistibles sous l’œil narquois d’un garçon de café misogyne. A déguster à partir du 24 janvier.

Un temps de chien - affiche

 

7) Je préfère qu’on reste amis

« Je préfère qu’on reste amis », c’est la phrase – tant de fois entendue – que prononce Valentin à Claudine, le soir où celle-ci décide de lui avouer son amour. Serait-ce la fois de trop ? Laurent Ruquier entraîne Michèle Bernier et Frédéric Diefenthal dans sa toute nouvelle pièce, une comédie romantique qui fera pétiller le Théâtre Antoine dès le 24 janvier.

Je préfère qu'on reste amis - affiche

8) La Porte à côté

Après la pièce Nina (avec Mathilde Seigner et François Berléand) et le one-man-show de François-Xavier Demaison, le Théâtre Edouard VII se devait d’accueillir une distribution à la hauteur de sa première partie de saison. Défi relevé avec le joli duo constitué d’Emmanuelle Devos et Edouard Baer. Dans La Porte à côté, ils sont voisins et se détestent. Joutes verbales et mots assassins en perspective. On aime déjà. Première le 31 janvier.

La Porte à côté - affiche

9) Le Roi se meurt

Depuis 2010, Michel Bouquet explore le texte d’Eugène Ionesco, Le Roi se meurt. Après la Comédie des Champs-Elysées, le Théâtre des Nouveautés et déjà deux tournées, il élira domicile à partir du 26 février au Théâtre Hébertot et succédera à cet autre monument de la scène, Robert Hirsch, actuellement sur les planches dans Le Père.

Le Roi se meurt - affiche

 

10) Un singe en hiver

Le Théâtre de Paris a décidément le culot des distributions dont on n’oserait même pas rêver. Alors que Daniel Auteuil et Richard Berry continuent à faire salle comble avec Nos Femmes, l’institution de la rue Blanche projette de réitérer l’exploit avec Eddy Mitchell et Fred Testot ! Le duo reprend les rôles tenus au cinéma par Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo en 1962 dans Un singe en hiver. L’attente du 1er mars va être longue…

Un singe en hiver - affiche

 

Retrouvez tout le programme de la rentrée 2014 sur Ticketac.com !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS