Skip to content

Les Vaisseaux du coeur : le texte mythique de Benoîte Groult sur scène

Le Théâtre du Petit Montparnasse a ouvert ses portes à l’adaptation du roman de Benoîte Groult, Les Vaisseaux du coeur, oeuvre qui avait fait polémique lors de sa parution en 1988 en raison de ses descriptions explicites de l’amour charnel. Mis en scène par Jean-Luc Tardieu et porté par deux comédiens de talent, Josiane Pinson et Serge Riaboukine, le texte dévoile l’ardeur de la passion amoureuse non sans préserver la délicatesse des sentiments.  (Crédit photo : Ingrid Mareski)
 
 
Comme toute histoire passionnelle, Les Vaisseaux du coeur prend sa source dans la folle attirance des contraires. Elle est étudiante à Paris, il est marin et sillonne toutes les mers du globe. George et Gauvain ne sont pas du même monde et pourtant, un amour dévorant va naître ce fameux été de leur jeunesse, après une nuit de fusion bouleversante.

Les Vaisseaux du coeur

Josiane Pinson et Serge Riaboukine
(Crédit photo : Ingrid Mareski)

Un Breton mal dégrossi, sur le point de se marier, avec une parisienne engagée dans une carrière intellectuelle ? L’idée d’une vie à deux est inconcevable,  presque ridicule. Mais l’attraction est là, puissante et irrésistible. Ils se rejoindront quelques jours à Paris, le temps de se repaître l’un de l’autre et de se perdre dans le plaisir. Les adieux sont déchirants, surtout pour lui, cause d’un certain sentiment de culpabilité chez George envers cet homme qui lui offre tout, quitte à se dénaturer. Dix ans plus tard, une rencontre fortuite à Dakar les fera à nouveau basculer dans cet enfer du désir pour ouvrir la voie à une vie ponctuée de courtes escales, instants de bonheur volés au quotidien.

De sa voix claire d’une musicalité toute féminine, Josiane Pinson, splendide, conte l’histoire de George sur un ton tour à tour passionné et malicieux. L’amour a ses souffrances, mais surtout ses délices. Elle ne retiendra que le meilleur de cette aventure de toute une vie. Serge Riaboukine donne un charme magnétique à Gauvain, ce balourd de marin dont la rudesse est peu à peu effacée par l’intelligence du sentiment. Dans un décor pur et franc fait de voiles d’une blancheur immaculée, la crudité de la relation se drape dans la pudeur des mots. Jean-Luc Tardieu met en scène avec élégance un amour physique et irrationnel doué d’une émotion profonde et universelle.

 

>> Découvrez Les Vaisseaux du coeur au Petit Montparnasse sur Ticketac.com

Les Vaisseaux du coeur - affiche

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS