Skip to content

Le Bal des vampires, la comédie musicale bientôt à Paris !

Lors d’une conférence de presse au Théâtre Mogador à Paris le 17 mars dernier, les productions Stage Entertainment France ont présenté la comédie musicale qui succèdera à La Belle et la Bête dans cette même salle l’automne prochain : Le Bal des vampires. Armé d’un humour ravageur, Roman Polanski, réalisateur du film culte et metteur en scène du spectacle, a su convaincre l’assistance.
Lorsqu’une rumeur fantasmée se transforme en projet solide et avéré, pour l’amateur de spectacles grandioses, c’est un peu Noël !

En cctobre 2014, Le Bal des vampires, film chef-d’oeuvre de Roman Polanski sorti en 1967, sera sur les planches du Théâtre Mogador. Les productions Stage Entertainement, à l’occasion de l’ouverture des ventes ce lundi 17 mars, ont organisé une conférence de presse, histoire de nous mettre l’eau à la bouche. Après quelques mots de bienvenue du directeur général Laurent Bentata, le directeur marketing Arnaud Cazet a pris les rênes de la soirée, nous conduisant à la rencontre de Michael Kunze, librettiste et parolier, pionnier de la forme du théâtre musical et récompensé d’un Grammy Awards, mais aussi de Jacques Sirgent, spécialiste des vampires qui nous a présenté un kit anti suceurs de sang, rempli de curiosités. Le point d’orgue fut sans conteste la venue de Roman Polanski, annoncé en grandes pompes par une énumération méticuleuse de ses films, comme si les oeuvres précédaient le maître. Le réalisateur mettra en scène la 7ème production de Stage, avec cette exigence et ce souci du détail qui lui sont propres.

Le Bal des vampires - Roman Polanski

Roman Polanski et Arnaud Cazet

Créée en 1997 à Vienne, la comédie musicale Le Bal des vampires a séduit plus de 7 millions de spectateurs dans une dizaine de pays avec ce savant mélange de romantisme noir, d’épouvante et d’humour, sur les musiques rock de Jim Steinman, auteur de l’album mythique Bat out of hell de Meat Loaf. Plus ou moins confortablement installés sur un cercueil, Roman Polanski et Arnaud Cazet ont abordé les différentes facettes d’un show atypique, avant de répondre aux questions des journalistes. Parmi les sujets phares, le casting. Au delà des performances vocales, des aptitudes à la danse et de la qualité de jeu, un des critères fondamentaux dans le choix des membres de la troupe fut la ressemblance avec les personnages du film. Quelques chiffres pharaoniques : sur les 4 000 candidatures reçues, 800 personnes ont été vues pour une vingtaine de rôles. Premières répétitions en août.

Le Bal des vampires - troupe

Roman Polanski entouré de la troupe du Bal des vampires

Le maître Polanski, après avoir tenu le rôle d’Alfred dans la version cinéma, n’a-t-il pas été tenté de reprendre le personnage du professeur Abronsius sur la scène ? L’intéréssé met rapidement un terme à l’interrogation en invoquant son incompétence en chant. Et lorsque notre Monsieur Loyal propose de rappeler les grandes lignes du Bal des vampires, l’espiègle cinéaste somme le public d’aller acheter le DVD ! Mais l’impertinent sera puni quelques instants plus tard. Invité à rentrer dans un cercueil pour subir un rapide questionnaire mi Pivot mi Proust, il se volatilisera dans une explosion, laissant place à une chorégraphie exécutée par des êtres d’outre-tombe. Une démonstration enthousiasmante du prochain triomphe des productions Stage Entertainment.

 

Le Bal des vampires - selfie de la troupe

La troupe pose pour un selfie !

 

>> Réservez vos places dès maintenant pour Le Bal des vampires sur Ticketac.com

Le Bal des Vampires - affiche

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS