Skip to content

Caroline Vigneaux n’en finit plus de quitter la robe à la Comédie de Paris !

Certains l’ont vue au détour d’une émission sur le petit écran, d’autres ont rougi devant son corps dénudé sur les colonne Morris, les plus chanceux ont assisté à son spectacle ! Caroline Vigneaux séduit son public soir après soir à la Comédie de Paris depuis près de deux ans. Mais si elle attire les regards par son physique de jolie blonde, c’est son humour redoutable qui lui a ouvert les portes du succès. Quelques mois après une interview passionnante où elle nous avait raconté l’adrénaline de la scène, la solitude des coulisses et les difficultés de sa reconversion, l’équipe de Ticketac est retournée voir son one-woman-show, plus drôle que jamais !  (Crédits photo : JP Baltel)

 
A partir du 11 septembre 2014, Caroline Vigneaux déménage au Palais des Glaces !
 

Caroline Vigneaux

Crédits photo : Sylvain Gripoix

Vêtue de son ancienne robe d’avocate, Caroline Vigneaux entre en scène avec discrétion mais éloquence. Pas de musique annonçant la montée sur le ring, mais le plaidoyer historique de Robert Badinter qui a aboli la peine de mort en France. Car avant de nous parler de sa reconversion, l’humoriste commence par le récit de sa passion première pour le droit. L’appel de la scène aura raison du barreau, cependant il y a dès le départ un amour de la phrase et du discours, une admiration pour l’art oratoire et les joutes verbales. Les tribunaux ne sont peut-être pas si éloignés des théâtres. Puis la robe tombe pour dévoiler la sagesse d’une jupe noire en corolle sur le sex appeal de jambes enrésillées à talons hauts. Mais la belle n’est pas du genre à s’épargner : dôtée d’un faciès ultra mobile, elle enchaîne les personnages façon cartoon, de la cruche de Pôle emploi à la comédienne ultra botoxée, en passant par le primitif dragueur de rue. Son changement de vocation nous guide dans le labyrinthe de son vécu : son enfance dans les Vosges, son éducation catholique, ses premiers cachets de comédienne dans des publicités, son coup de foudre pour Roméo, ses sorties en boite sans alcool… Capable de jouer sur tous les tableaux, elle manie aussi bien le chant religieux que le slam écolo (« Big up à tous les catho ! « ). Nullement bégueule, elle repousse les limites de ses sketchs pour en tirer un concentré de cette substance contagieuse qu’on nomme le rire. Caroline Vigneaux mène son spectacle comme elle conduirait une Porsche à tombeau ouvert. On irait bien la voir une troisième fois…

 

>> Réservez vos places pour Caroline Vigneaux quitte la robe sur Ticketac

Caroline Vigneaux - affiche

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS