Skip to content

Nouveaux spectacles : que voir à Paris en ce moment ?

Fin de saison pour les uns, début d’exploitation pour les autres ! L’univers du spectacle à Paris répond à un renouvellement continu où les créations côtoient reprises et prolongations. A quelques semaines de l’été et de la grande migration vers Avignon, voici les dernières nouveautés théâtrales, ultime soubresaut d’actualités avant le sommeil estival de la capitale.

 

Coup de théâtre(s)

Mission Florimont, Le Tour du monde en 80 jours, Dernier coup de ciseaux Ces comédies vous parlent ? Alors vous serez ravi d’apprendre que l’équipe de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino s’offre une nouvelle aventure avec Coup de théâtre(s), création qui rend hommage aux formes théâtrales à travers les époques, et toujours avec le même grain de folie ! A partir du 5 juin au Théâtre de la Gaité Montparnasse.

Coup de théâtre - affiche

 

Les Nombrils

Après le truculent Un pavé dans la cour du printemps 2013, Didier Caron met en scène sa nouvelle pièce : Les Nombrils ! Le spectacteur sera invité à suivre les péripéties d’une troupe de théâtre en tournée qui répond au nom pompeux de La Compagnie de la Lune Pleureuse, s’échine à jouer une oeuvre russe hermétique et cultive la haute opinion de soi. A partir du 10 juin au Théâtre Michel.

Les Nombrils - affiche

 

A gauche en sortant de l’ascenseur

Stéphane Plaza, c’est le copain expert en immobilier de tous les Français. Mais cet été, au diable M6 et bonjour les planches ! Dans A gauche en sortant de l’ascenseur, il endosse le rôle d’un artiste peintre fou amoureux d’une femme mariée. Un joyeux vaudeville contemporain orchestré par Arthur Jugnot. A partir du 17 juin au Théâtre Saint-Georges.

A gauche en sortant de l'ascenseur -  affiche

 

Big Apple

Christophe Malavoy et Marianne Basler incarnent avec pudeur un couple face aux ravages de la maladie, sur une mise en scène de Niels Arestrup. Après une première partie de saison au Théâtre de l’Ouest Parisien, Big Apple s’installe dans la salle Réjane du Théâtre de Paris. Actuellement à l’affiche, jusqu’à fin juin.

Big Apple - affiche

 

Les Fiancés de Loches

Le Théâtre du Palais-Royal parie sur l’énergie de Feydeau avec cette comédie musicale riche en malentendus et quiproquos. Trois provinciaux montent à Paris pour y dénicher des partis, mais confondent l’agence matrimoniale avec une agence de placement de domestiques… A partir du 3 juin.

Les Fiancés de Loches - affiche

 

Le vendredi 13 de Pierre Richard

Entouré de ses camarades, le « grand blond avec une chaussure noire » fera son premier Olympia un vendredi 13 ! Pierre Palmade, Alex Lutz, PEF et Stéphane Guillon l’accompagneront dans l’interprétation des meilleurs moments de ses trois derniers seul-en-scène. Le 13 juin à l’Olympia.

 

Pierre Richard - affiche

 

Mon Gainsbourg à moi

Une adolescente en recherche de repères explore ses limites et court après le bonheur au rythme des chansons de Serge Gainsbourg. Un spectacle musical émouvant interprété par Mademoiselle A. Actuellement à l’affiche du Petit Hébertot, jusqu’à fin juin.

 

Mon Gainsbourg à moi - affiche

 

Récital emphatique

Reprise ! Michel Fau avait déjà régalé le public du Théâtre Marigny en 2012. Il reprend ses vocalises burlesques au Théâtre de l’Oeuvre dans son opéra-bouffe, hommage délirant aux divas du théâtre et de la chanson. A voir absolument ! Actuellement à l’affiche et jusqu’à mi juin.

 

Récital emphatique - affiche

 

Savannah Bay

Auréolée du Beaumarchais de la meilleure comédienne, Emmanuelle Riva rempile pour quelques semaines de représentations au Théâtre de l’Atelier avec Savannah Bay, un certain visage de Marguerite Duras. Actuellement à l’affiche et jusqu’à début juillet.

 

Savannah Bay - affiche

 

Notre-Dame de Paris

Sur une musique de Maurice Jarre, Roland Petit chorégraphie le mythe Hugo ! Le ballet Notre-Dame de Paris est pour juillet : c’est maintenant qu’il faut réserver ses places ! Du 1er au 13 juillet à l’Opéra Bastille.

Notre-Dame de Paris - affiche

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS