Skip to content

Nora Hamzawi enflamme le République

Après le Théâtre du Gymnase, Nora Hamzawi investit la scène du République. Humoriste tendance féministe anti langue de bois, elle taille dans le vif des idées reçues, extermine toute notion d’amour-propre et massacre la bienséance. Attention aux éclaboussures !

 

Nora Hamzawi est lucide. Certains diraient trash. Mais si son spectacle aborde sans détour la sodomie ou révèle les dessous des soirées alcoolisées entre filles, c’est avec une réelle franchise. Ne nous racontons plus d’histoires ! Les hommes ont un vrai Nora Hamzawi - afficheproblème avec l’hygiène, les femmes fantasment sur des séances de sport qui n’auront jamais lieu et les vitres des voitures des conducteurs qui se curent le nez ne sont pas sans tain. Nora Hamzawi aime casser les rêves des autres tout en s’adonnant à la mise en scène de sa propre vie. Un nouveau rouge à lèvres et elle s’imagine en couverture d’un magazine, une pause pipi est l’occasion de répéter son discours pour une future récompense aux Césars et un gros chagrin peut prendre des allures de tragédie avec une bande son bien choisie.

Lancée à un rythme d’enfer dès son entrée en scène, la demoiselle entretient tout au long de sa performance, et sans jamais aucune baisse de régime, un débit de paroles impressionnant, ce qui laisse songeur sur le nombre considérable d’idées qui doivent se bousculer dans son esprit. Les différents sujets abordés s’enchaînent avec une telle fluidité qu’il est bien difficile de se souvenir comment les promesses d’une crème amincissante ont pu déboucher sur les mécanismes d’autodéfense face à la mauvaise haleine de certains usagers du métro… Elle est comme ça Nora, sincère et volubile. Que peut-on vous dire de plus si ce n’est que ça marche ? Salle pleine à craquer, rires non stop, applaudissements à tout rompre… Les preuves indéniables d’une carrière à suivre.

 

>> Réservez vos places pour le spectacle de Nora Hamzawi sur Ticketac.com.

 

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS