Skip to content

Deux Hommes tout nus : comédie et mystère à la Madeleine

Après Comme s’il en pleuvait et L’Origine du monde, Sébastien Thierry signe une nouvelle comédie, Deux Hommes tout nus, qui se tient cette saison au Théâtre de la Madeleine. Mise en scène par Ladislas Chollat et interprêtée entre autres par François Berléand et Isabelle Gélinas, la pièce s’ouvre sur une de ces situations insolites dont l’auteur a le secret.

Embarrassante nudité

Incorrigible perturbateur en milieu bourgeois, Sébastien Thiéry amorce sa nouvelle pièce, Deux Homme tout nus, sur le réveil d’un avocat marié aux côtés d’un de ses associés en tenue d’Adam. Alain Kramer (François Berléand) s’extirpe précipitamment des couvertures avant de courir chercher un fusil et de menacer le collègue sans défense (Sébastien Thiéry) qui a bien du mal à expliquer la situation. L’arrivée soudaine de sa femme Catherine (Isabelle Gélinas) hâte l’interrogatoire, mais aux questions « Pourquoi ?  » et « Comment ? », impossible de répondre. Les deux hommes s’embourbent dans d’invraisemblables explications pour sauver des apparences qui les dépassent. Convaincue de l’homosexualité de son mari,  Catherine quitte l’appartement. Commence alors pour Alain une étrange période de doutes. Partagé entre la volonté de convaincre sa femme de son hétérosexualité et le besoin de connaître la vérité sur son blackout, il s’enfonce dans les noirceurs du mensonge et fait table rase de ses certitudes.

La vérité par le mensonge

Deux hommes tout nus bisDeux Hommes tout nus nous plonge dans une atmosphère étrange où l’humour laisse souvent place à l’énigme. On serait tenté de parler de « comédie policière » pour qualifier cette pièce où la quête de la vérité n’avance pas sans violence tant le sujet est sensible. Sébastien Thiéry se joue des clichés de l’homosexualité avec malices pour mieux manipuler ses personnages, mais aussi le public qui ne sera pas moins estomaqué que Kramer lorsque les éléments du puzzle s’assembleront dans une révélation choc. Truffée d’indices, la mise en scène de Ladislas Chollat fait appel à la force évocatrice de l’image via un écran tour à tour rideau et fond de décor. Les multiples références visuelles à l’inconscient collectif viennent éclairer un texte à double fond où la réalité n’est que façade et le mensonge divulgue le vrai. Un habile exercice de jonglage verbale qui n’ombrage en rien la tonalité résolument comique des situations. La complexité  d’Alain Kramer permet à François Berléand – tout simplement excellent – de déployer sa large palette de jeu, passant du rire franc à l’angoisse la plus profonde. Sébastien Thiéry est impeccable en collègue apeuré mais poli, pendant qu’Isabelle Gélinas fait preuve d’une réjouissante aisance dans la farce. Deux Hommes tout nus est une pièce étonnante qui laisse ses spectateurs aussi hilares que perplexes. A découvrir sans attendre !

 

>> Réservez vos places pour Deux Hommes tout nus sur Ticketac.com

Deux hommes tout nus - affiche

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS