Skip to content

Thomas Ngijol, le retour d’une icône de l’humour au Théâtre Dejazet

L’humoriste et acteur Thomas Ngijol se présentera dans un nouveau one-man-show sur la scène du Théâtre Dejazet, à Paris. Après un rôle dans le film Le Crocodile du Bostwanga et après avoir signé son premier long-métrage comme réalisateur (Fastlife),
l’artiste d’origine camerounaise, expert du stand-up, revient dans la capitale avec un nouveau spectacle intitulé Thomas Ngijol 2.

Thomas Ngijol, un artiste au parcours foisonnant

Né en banlieue parisienne, à Maisons-Alfort, de parents camerounais venus poursuivre leurs études en France, Thomas Ngijol a une carrière très fournie en tant que comédien et humoriste. Durant son adolescence, Thomas Ngijol commence déjà à faire rire les membres de sa famille. Pendant ses études universitaires, il travaille entre autres comme éducateur thomas ngijol afficheen milieu scolaire pendant cinq ans et suit une formation d’instituteur qu’il abandonne ensuite pour se dédier complètement au métier d’acteur. Il  prend des cours de théâtre classique qu’il délaisse finalement car le genre l’ennuie quelque peu. Au Théâtre de la Main d’Or, il suit une formation de café-théâtre et fait la connaissance de l’humoriste Dieudonné. Par la suite, le jeune humoriste commence à écrire ses propres spectacles.

Découvert par le grand public en 2006 lors de fréquentes apparitions sur le plateau du Grand Journal de Michel Denisot – sur Canal + où il est chargé de « chambrer » les invités -, Thomas Ngijol fait ses premiers pas en tant qu’humoriste dans un one-man-show au Festival Juste pour Rire à Nantes, en 2008. Cette première création, intitulée Bienvenue, suscite alors l’intérêt de ses pairs déjà consacrés. C’est le cas du scénariste, metteur en scène et producteur Kader Aoun, à l’origine du Jamel Comedy Club, qui lui ouvrira les portes de sa célèbre émission humoristique sur Canal +, véritable tremplin médiatique comme Thomas Ngijol le reconnaît lui-même. Nouvelle figure de l’humour, Thomas Ngigol sera reconnu grâce à des sketchs comme « Un Superman noir », « Les Jeux olympiques d’hiver » ou encore « Mon retour du Cameroun ».

Thomas Ngijol, maîtrisant parfaitement l’art de la « tchatche » avec le public, qui correspond au format de l’émission de Jamel et Aoun, côtoiera entre autres, des humoristes tels que Patson, Kheiron ou encore Fabrice Eboué, comparse aux côtés duquel il tient l’un des premiers rôles du film récent Le Crocodile du Bostwanga, sorti en février 2014 et avec qui il avait réalisé en 2011 la comédie cinématographique Case Départ. En juillet dernier, Thomas Ngijol a réalisé son premier long-métrage en tant que réalisateur, Fastlife, une comédie attachante teintée de réalisme où il tient également le premier rôle : Franklin, un athlète franco-camerounais obsédé par le besoin de briller, un personnage un peu « bling-bling » comme l’humoriste se plaît à le définir.

L’humour de Thomas Ngijol, entre observation et peinture de la comédie humaine

L’humour incisif et sans entraves de Thomas Ngijol – qui se définit avant tout comme un personnage de scène, se base, comme il l’affirme dans ses interviews, sur l’observation des autres, des cultures qui l’entourent et de la sienne. Le jeune humoriste excelle dans l’art de l’autodérision, de la raillerie et de la vanne perpétuelle. Thomas Ngigol est en quelque sorte un expert de l’étude de la « grande comédie humaine ». Son nouveau spectacle, Thomas Ngijol 2 est l’œuvre d’un comédien attachant aux multiples facettes qui, fort d’une certaine maturité acquise grâce notamment à son nouveau rôle de père, a délaissé la pudeur des années précédentes et qui revient avec la même verve en tout honnêteté et en toute franchise face à son public.

>> Réservez vos places pour le one-man-show de Thomas Ngijol sur Ticketac.com

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS