Skip to content

Visites à Mister Green : reprise à la Comédie Bastille

Gros succès théâtral de l’année 2002, l’émouvante pièce de l’Américain Jeff Baron, Visites à Mister Green, est de retour à Paris. La Comédie Bastille prête ses murs à cette magnifique rencontre entre un vieux Juif de Manhattan reclus depuis la mort de sa femme et un jeune cadre amené par le hasard. Jacques Boudet et Thomas Joussier forment un duo épatant.

Quatre nominations aux Molières

Ecrite en 1996 par le dramaturge américain Jeff Baron, la pièce Visites à Mister Green n’a mis que quelques années à acquérir une renommée internationale. Après une saison triomphale à New York lors de sa création, cette petite merveille de délicatesse et d’émotion s’est exportée à travers le monde, récoltant ici et là récompenses et acclamations. On doit son arrivée en France à Thomas Joussier qui en a fait l’adaptation. En 2001, ce-dernier convainc Jean-Luc Tardieu de la mettre en scène et le comédien et chanteur Philippe Clay d’interprêter Mr Green. Jouée au  Théâtre La Bruyère, au Théâtre Antoine puis en tournée, la pièce connaît un succès retentissant. En 2002, elle est nommée quatre fois aux Molières : meilleur comédien, meilleure révélation, meilleure création, meilleure adaptation. En 2005, Thomas Joussier présente sa propre mise en scène au Festival Off d’Avignon, sans Philippe Clay qui décèdera en 2007. Après huit ans de silence, Visites à Mister Green fait donc à nouveau entendre sa musique à Paris, mais avec une nouvelle voix, celle de Jacques Boudet.

L’histoire d’une rencontre

Thomas Joussier est Ross, jeune cadre new yorkais qui s’introduit un soir chez Mr Green (Jacques Boudet), vieux monsieur de 86 ans enfermé dans sa solitude depuis la mort de sa femme. Après quelques minutes d’incompréhension, la lumière se fait sur la présence de l’inconnu. Condamné pour avoir renversé le vieillard avec sa voiture plusieurs jours auparavant, Ross a écopé de travaux d’intérêt général : il doit pendant les six prochains mois se rendre chaque semaine chez Mr Green pour l’aider dans son quotidien. L’homme reclus n’est pas des plus accommodants, mais à force d’habitude et de persévérance, le jeune homme va peu à peu apprivoiser le misanthrope.

 

Visites à Mister Green

Mister Green (Jacques Boudet) et Ross (Thomas Joussier)

Le temps de l’émotion

Fondée sur la rencontre fortuite de deux caractères que tout oppose, Visites à Mister Green n’emprunte pas le chemin des contraires – ce qui nous mènerait à la pure comédie – mais bien celui des similitudes et de l’empathie. Le premier pas d’une rapprochement entre le vieillard et Ross sera d’ailleurs la révélation des racines juives du jeune homme, son hôte étant un fervent pratiquant du culte. Si Ross n’observe en rien les préceptes de sa religion, la proximité par l’origine déride Mr Green et ouvre le dialogue. Visite après visite, la familiarité se renforce et chacun se libère de ses secrets. Si d’une génération à l’autre les drames diffèrent, les douleurs, elles, sont souvent soeurs. Avec mesure et sensibilité, Jacques Boudet et Thomas Joussier  font avancer leurs personnages à l’unisson à travers cette étrange relation de hasard où les disputes ne sont pas rares, mais conduisent le public vers de magnifiques instants de grâce. Subtile, feutrée, bouleversante, cette pièce est une belle ode à la tolérance servit par des comédiens irréprochables. Une visite à la Comédie Bastille s’impose !

 

>> Réservez vos places pour Visites à Mister Green sur Ticketac.com

mister_green

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS