Skip to content

Crazy Horse : un cabaret mythique à Paris

Le Crazy Horse est devenu en l’espace de 60 ans, synonyme de féminité et de sensualité à la parisienne. Ce cabaret tapissé de velours rouge à l’ambiance de boudoir, qui prend place sur l’un des plus prestigieux axes de Paris, l’avenue George V, vous transportera dans un voyage au charme troublant.

De tous les coins de la planète, les touristes viennent assister années après années aux spectacles de la célèbre revue parisienne qui exalte le corps de la femme, de la manière la plus séductrice qui soit.

Un peu d’histoire…

En mai 1951, dans le sous-sol d’un immeuble de l’avenue George V, Alain Bernardin, un grand amoureux des femmes et du strip-tease à l’américaine, invente la notion de « Nu Chic ». Le Crazy Horse doit son succès jamais démenti, à ses spectacles novateurs qui épousent l’évolution de la société et des modes sans jamais se départir de son canon : la femme et la création au centre de tout. Des années 1960 aux années 2000, les codes du Crazy Horse se renforcent. Chaque numéro est conçu comme un tableau baigné d’un éclairage féérique. La musique et les costumes s’adaptent aux goûts des différentes époques et les danseuses adoptent des  noms de scène. Lova Moor, Vanilla Banana, Melba Parachute et Loulou Santiago, pour ne citer qu’elles, font encore rêver aujourd’hui.

AntoinePoupel-®UpsideDown_Nooka

Dès 2006, Le Crazy Horse ouvre une nouvelle page de son histoire. Pour charmer, envoûter et divertir le public, la revue invite des stars à se produire sur sa scène. Dita Von Teese, Arielle Dombasle, Pamela Anderson ou encore Noémie Lenoir se succèdent pour faire partager au public parisien leurs talents, accompagnées des filles du Crazy, pour le plus grand plaisir des amoureux de l’élégance et de l’érotisme. En 2009, Philippe Decouflé, chorégraphe et danseur, met en scène le spectacle Désirs, en collaboration avec plusieurs autres créateurs de talent. Ali Madhavi, le directeur artistique, va ajouter la perruque carrée, le rouge à lèvre rouge sang, et les talons vertigineux à la panoplie des danseuses du Crazy Horse, comme une véritable signature. En 2010, le spectacle Forever Crazy sillonnera le monde entier, de Genève à Montréal, en passant par Madrid, Kiev, Moscou, Taipei, Beyrouth, etc.

crazy horse paris

Toujours ouvert aux expériences nouvelles, Le Crazy Horse accueille en mars 2012 et pour trois mois, Christian Louboutin qui signe quatre tableaux du spectacle Feu, aux inspirations éclectiques telles que le hip-hop ou les œuvres picturales de grands maîtres. Puis, en novembre 2014, le Crazy Horse renoue avec sa réputation novatrice en invitant Conchita Wurst « femme d’un autre genre », gagnante du concours de l’eurovision 2014. Années après années le Crazy Horse se réinvente dans le seul but d’éblouir un public amoureux des femmes, de l’art et de la musique. Un incontournable des noctambules en quête de l’âme de la capitale.

>> Réservez vos places pour le Crazy Horse sur Ticketac.com

CrazyHorse_2014_Portrait

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS