Skip to content

La Gueule de l’emploi, comédie féroce au Mélo d’Amélie

L’entreprise s’invite au Théâtre Mélo d’Amélie dans une comédie très réussie de Serge Da Silva, La Gueule de l’emploi. En l’attente de leur entretien d’embauche, trois aspirants au poste proposé par une banque doivent cohabiter. La rencontre entre l’arriviste, l’émotif et le sportif vire rapidement au combat de coqs. Réjouissant !

Epreuve autant espérée que redoutée, l’entretien d’embauche est le passage obligé pour tout adulte souhaitant s’insérer dans le monde du travail. Fort d’un parcours professionnel varié, Serge Da Silva a décidé d’en rire en transposant l’exercice au théâtre. Entouré de Laurent Hugny et Nicolas Ragni, il incarne l’un des trois candidats en lice pour le poste de banquier, véritable graal pour ces chômeurs longue durée. A chacun sa technique pour être l’élu. Le timide Franck joue la ponctualité en arrivant plusieurs heures à l’avance, l’ambitieux Julien mise tout sur un costume Hugo Boss impeccable et Didier compte bien mettre en valeur sa maîtrise des arts martiaux. Mais le recruteur tarde et les trois hommes se voient contraints de faire connaissance pour patienter. Si la courtoisie prend les devants, elle est bien vite rattrapée par les travers de la concurrence.

La Gueule de l’emploi puise sa force comique dans un habile jeu des caractères. Construite sur un mode crescendo, elle prend le temps de la découverte des personnages (allure, comportement, langage) avant de mélanger les ingrédients qui composent chaque profil dans un shaker vigoureusement secoué. Attentif au texte, le metteur en scène, Maxime Lepelletier, lui emboîte le pas en intensifiant progressivement le rythme. Et le rire du public adhère ! Si la pièce commence en douceur, c’est bien en apothéose de gorges déployées qu’elle s’achève. Sujet contemporain et universel, la recherche d’emploi est ici traitée comme une aventure odysséenne faite de voyage (30 min de bus, 1h de RER et 15 min de marche…), de lutte (la concurrence est rude) et de rencontres (pas mal la petite standardiste…) où le poste prend les dimensions d’un trophée (sacro-saint CDI !). Finalement la dérision n’est peut-être pas si éloignée de la réalité… Pour résumer : du très bon café-théâtre !

 

La Gueule de l'emploi

Laurent Hugny (Franck), Nicolas Ragni (Julien) et Serge Da Silva (Didier).

 

>> Réservez vos places pour La Gueule de l’emploi sur Ticketac.com.

La Gueule de l'emploi

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS