Skip to content

Michaël Gregorio en concert(s) à l’Olympia

L’humoriste et imitateur Michaël Gregorio se présente sur la scène de l’Olympia dans un show exceptionnel où il régale le public avec une kyrielle d’imitations surprenantes de chanteurs et chanteuses français et internationaux. De Joe Cocker à Edith Piaf en passant par Michael Jackson, U2, James Blunt et AC/DC, le répertoire de l’artiste est impressionnant !

Michaël Gregorio, une multitude de voix et d’imitations qui stupéfie

Michaël Gregorio est un imitateur hors pair dont le répertoire sort des sentiers battus. Même si les prestations de cet artiste pasticheur comportent par nature une importante part d’humour, la qualité artistique exceptionnelle de ses imitations et la multitude de voix masculines et féminines laissent pantois. Outre les différents genres de musiques Doc Aff40*60Bataclan MGcontemporaines tels que le rock, l’électro et le hip hop, ce compositeur est également capable de s’approprier des voix classiques comme celles de Luciano Pavarotti, Maria Callas, Louis Armstrong et Ray Charles. Agé de trente ans, Michaël Gregorio s’est découvert une prédisposition pour l’imitation pendant son adolescence lorsqu’il s’amusait à pasticher et à reproduire les voix des chanteurs de ses groupes de rock préférés comme Nirvana ou Radiohead. Passionné de théâtre, le jeune imitateur se rend compte lors de ses premiers sur la scène qu’il est capable de moduler sa voix, de la transformer et d’imiter les compositions de nombreux artistes. Petit à petit, il parfait son talent qui, pour lui, est davantage en rapport avec la musique et le chant qu’avec l’imitation. Début 2001, Michael Gregorio subjugue le public et le jury lors de sa participation à la célèbre émission de télévision «Graine de Stars» diffusée sur M6. Michaël Gregorio passe ensuite son bac et commencent à étudier le droit. Parallèlement, il continue à pratiquer l’imitation et le chant et sa carrière démarre progressivement. Les rencontres opportunes se multiplient et, en 2005, il fait la connaissance de Laurent Ruquier qui le fait participer à la série d’émissions «Vos imitations préférées » et qui produit son spectacle J’aurais voulu être chanteur en 2008 ans toute la France. Par la suite, Michaël Gregorio commence à comprendre qu’il peut faire de son art un métier et les représentations sur les plus grandes scènes de France se succèdent. Il accompagne les plus grands interprètes de la sphère musicale tels que Joe Cocker, Florent Pagny, Pascal Obispo ou encore Christophe Willem avec qui il se produit en duo.

Michael Gregorio, un talent qui va bien au-delà de la pure imitation

Dès ses débuts, le jeune artiste cultive un art personnel de l’imitation. En effet, Michaël Gregorio n’est pas un imitateur dans le sens propre du terme. Adolescent, il commence à imiter des voix parlées, mais il se rend vite compte que ce n’est pas dans ce domaine qu’il excelle. Michaël Gregorio n’imite pas les voix des personnalités et hommes de la sphère politique, ses compositions originales s’inspirent principalement de timbres de voix des célébrités du monde de la musique. En outre, l’artiste ne se considère pas comme un pur imitateur, mais plutôt comme un compositeur qui se rapproche subjectivement de la musique et du répertoire de stars de la chanson. De ce fait, Michaël Gregorio se démarque naturellement des autres artistes du genre. Le pasticheur invente des duos de chanteurs improbables. C’est le cas lorsque, pour le plus grand plaisir des spectateurs, il créé de magnifiques collaborations entre Edith Piaf et David Guetta ou entre les Bee Gees et le slameur Grand Corps Malade. Assister à un spectacle de Michaël Gregorio revient à pénétrer l’univers particulier d’un mélomane, imitateur et compositeur virtuose, qui fait preuve d’une liberté créatrice sans bornes lors de ses imitations.

 

>> Réservez vos places pour Michaël Gregorio sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS