Skip to content

Racine par la racine : tragédies en rafale au Théâtre Essaïon

Voilà déjà cinq saisons que la compagnie Alcandre revisite avec humour le répertoire du tragédien Jean Racine. L’alexandrin ? Desuet. L’Antiquité ? Ennuyeuse. C’est bien pour contrer ce désamour actuel pour le genre « noble » que chaque mercredi au Théâtre Essaïon, une poignée de comédiens prennent Racine par la racine dans une mise en scène plutôt rock’n roll. 

 

Racine par la racine

Aude Lanciaux dans la peau de Bérénice.

La Thébaïde, Alexandre le Grand, Andromaque, Britannicus, Bérénice, Bajazet, MithridateIphigénie, Phèdre, Esther, Athalie. Onze pièces. L’oeuvre d’une vie. Qu’elles soient tombées dans l’oubli ou remises au goût du jour chaque année, pas une ne manque à l’appel dans ce spectacle où quatre comédiens se targuent de vous les faire toutes revivre en à peine plus d’une heure. Adorateurs du dramaturge Jean Racine, ils se proposent de prendre Racine par la racine, de revenir à la beauté des textes et à la force du récit, sans concession… ou presque. Parce que bon… la Thébaïde n’est finalement qu’une succession de faits divers sordides, Alexandre le Grand, une oeuvre de jeunesse pas terrible et il ne se passe vraiment pas grand chose dans Bérénice. C’est donc en version accélérée, revisitée, destructurée que chaque oeuvre est présentée. Pourtant, entre une Iphigénie mimée et un Bajazet ultra modernisé, le sublime ! Tels des entractes au superbe, les comédiens nous offrent des scènes choisies, instants de grâce absolue où la musicalité de Racine se déploie, où l’émotion se lit au bord des lèvres, où le public frémit de l’intensité des passions aussi complexes que primaires. Ce soir-là, Guillaume Dollinger, Héloïse Lacroix, Aude Lanciaux et Alberto Lombardo auront réussi l’exploit de nous faire rire aux larmes et de nous étreindre le coeur. L’auteur et metteur en scène Serge Bourhis peut être fier de son effronterie.

 

>> Réservez vos places pour Racine par la racine sur Ticketac.com.

Racine par la racine - affiche

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS