Skip to content

La renaissance du Théâtre Edgar

Après quatre mois de travaux titanesques, le Théâtre Edgar s’apprête à rouvrir ses portes sous la houlette du directeur fraîchement établi, Luq Hamett. Résolument tourné vers l’humour, le comédien et producteur ne cache pas son envie de voir émerger une nouvelle génération au »Théâtre Bleu », salle iconique du quartier Montparnasse qui a accueilli Sylvie Joly, Coluche ou encore Popeck.

 

La Théâtre Edgar, emblème des années café-théâtre

Avec sa façade bleue et ses peintures oniriques, il ne passe pas inaperçu. Situé à deux pas de la place Edgar Quinet, le Théâtre Edgar, dit « Théâtre Bleu », fait de l’oeil à la rue de la Gaité où se bousculent le Rive Gauche, Bobino, la Gaité Montparnasse, la Comédie Italienne… Temple de l’humour depuis plus de quarante ans, cette petite institution au charme ami plante son sourire dans le décor urbain. Pourtant cet été, barrières, grillages et plaques de bois sont venus s’y greffer, tels des bandages indispensables à un lifting de plusieurs mois. A la tête du chantier, le comédien et producteur Luq Hamett. Sa passion pour le rire ne pouvait que s’accorder avec son amour des lieux.

Né de la génération café-théâtre avec notamment le Café de la Gare et Le Point Virgule, le Théâtre Edgar doit sa création à Alain Mallet qui ouvre le café en 1973, avant d’inaugurer une salle de 80 places deux ans plus tard. Les productions sont à l’image des contestations de la jeunesse des années 70 et offrent à voir et entendre un humour anticonformiste, pied de nez au théâtre bourgeois. Dans le sillon : Dominique Lavanant, les frères Jolivet, Charlotte de Turckeim, Coluche… Les Vamps y feront leurs premiers pas sous les noms de Praline et Berlingotte avec des sketchs écrits sur un coin de table du café Odessa, toujours adossé au théâtre. Peut-être la même table où, ce matin, nous écoutons attentivement Luq Hamett nous raconter son aventure faite de gravats, de normes sans fin, mais surtout de réalisations palpitantes.

 

Théâtre Edgar

Théâtre en chantier !

Travaux pharaoniques pour projet audacieux

Une « aventure extraordinaire » mais un « enjeu énorme » ! Luq Hamett, est un rêveur qui garde les pieds sur terre. Nous sommes à 10 jours de la première et il y a encore du pain sur la planche. Il faut ouvrir la billeterie sur la rue, mettre en place les sièges, habiller la scène, peaufiner les peintures, etc. Une équipe de fourmis s’agite dans un dédale d’échelles et d’outils. Le 28 novembre, le Théâtre Edgar doit se montrer sous ses plus beaux atours.

Visionnaire et exigent, Luq Hamett a fait revoir de fonds en combles la structure du théâtre. Les deux salles initiales ont été réunies pour offrir aux spectateurs le confort d’un beau volume :  132 places et une scène large de 7 mètres. Pour corser l’affaire, le mur à abattre était porteur… Fidèle à l’identité des lieux, le nouveau directeur ne dérogera pas à la règle du bleu : banquettes de velour, façade renovée et même plafonds des loges !  La couleur historique s’affiche partout.

Car rénover ne signifie nullement dénaturer pour Luq qui souhaite préserver l’ambiance intimiste de l’endroit. Si l’aménagement de la salle sera propice à la proximité entre la scène et le public, l’accueil fera l’objet de soins particuliers. L’ex-animateur de l’émission culte « Hanna Barbera Dingue-Dong », sera présent chaque soir pour recevoir ses hôtes et assurer l’atmosphère chaleureuse du « comme à la maison ».

Théâtre Edgar

Au sol se distinguent les gradins qui accueilleront tout prochainement de larges banquettes.

Théâtre Edgar

Sous l’embrouillamini de matériaux, un nouveau Théâtre Edgar !

La comédie à l’honneur

Pas un jour sans une pièce ! Avec quatre spectacles à l’affiche et des horaires à la carte, le Théâtre Edgar joue l’accessibilité, tant sur la dimension pratique que sur le genre. En effet, l’humour, partie intégrante de l’ADN des lieux, s’annonce comme le fil conducteur de la programmation. Du rire, oui, mais de qualité. Avec des comédiens tels que Philippe Lelièvre, Pétronille Moss et Sébastien Pierre, Luq Hamett insuffle des ambitions comiques nouvelles : un théâtre salvateur où le divertissement défie la crise dans des productions soignées, avec pléiades d’acteurs et décors travaillés.

L’ouverture du théâtre se fera sous les protection de 3 hommes dans un bateau sans parler du chien…, création farce à l’accent british où trois amis tentent de remonter la Tamise en barque. Puis, à partir du 2 décembre La famille est dans le pré malmènera nos zygomatiques avec une histoire rocambolesque où stars de télé-réalité et paparazzis viennent saccager la douce quiétude provinciale. A découvrir également Commis d’office !, fantaisie culinaire où un chef étoilé se retrouve aux fourneaux d’une prison avec pour commis un obsédé de l’évasion qui n’a jamais épluché une carotte de sa vie. Mais les enfants seront aussi à la fête avec Cendrillon bottée au bois dormant, un joyeux mélange fantastique orchestré par une sorcière brouillon. Une programmation des plus fédératrices qui sonne comme une promesse  : le plaisir du théâtre pour tous.

L’impatience vous gagne ? Rendez-vous le 28 novembre !

 

>> Retrouvez la programmation du Théâtre Edgar sur Ticketac.com.

Théâtre Edgar

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS