Skip to content

Splendour : Elsa Zylberstein est Natalie Wood

Chaque soir la salle Réjane du Théâtre de Paris applaudit Elsa Zylberstein dans Splendour, une pièce éprouvante qui retrace le destin tragique de l’actrice hollywoodienne Natalie Wood. La nuit du 29 novembre 1981, la star tombe du bateau de son mari, Robert Wagner, alors en train de boire un verre avec Christopher Walken sur le pont…

 

Elsa Zylberstein dans « Splendour »

Ambiance aqueuse et moribonde sous les accords hypnotiques d’une bande-son signée Benjamin Biolay. Entre deux vagues, la conscience de Natalie se révolte : contre son existence émaillée d’échecs, contre les hommes qui n’ont pas su l’aimer, contre cette mort qui l’embrasse et la pénètre. Perdue dans les flots, l’étoile se débat et se souvient. Nager pour survivre, se remémorer pour ne pas tomber dans l’oubli – probablement pire que l’étreinte de la grande faucheuse. La langue est colorée, vive et cassante. De sa gouaille effrontée, Natalie Wood revit ses instants de gloire : ses racines russes, ses premiers rôles enfant, la consécration avec La Fureur de vivre et La Fièvre dans le sang (Splendor in the grass), l’Oscar raté de West Side Story, les mauvais choix, les obsessions… Elsa Zylberstein prend à bras le corps cet être de tous les excès et en explore les multiples facettes avec la vigueur de la foi : elle y va et donne tout ! L’immédiateté de l’agonie mélange les dernières heures et les premières années. Les rancoeurs d’une mauvaise gueule de bois sur fond de croisière glamour se confondent avec les manques de toute une vie. Aveuglée par son propre éclat,  l’icône incandescente s’est consumée sans réserve, attisant le feu à grandes lampées d’alcool, de sexe et de drogue. C’est d’émotions que se nourrira la dernière flamme. Le désir sublimé, les traumatismes exacerbés, la haine à son paroxysme… La mort exaspère les instincts premiers d’une existence guidée par la peur de ne pas être aimée. Toujours plaire, susciter l’envie et pourquoi pas, séduire l’océan.

 

>> Réservez vos places pour Splendour sur Ticketac.com

Splendour - affiche

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS