Skip to content

Les Elans font swinguer le Théâtre Michel

Ambiance fumoir, mais sans cigare au Théâtre Michel avec Les Elans ne sont pas toujours des animaux faciles. Aussi insolite que son titre, ce spectacle réunit trois comédiens-musiciens-chanteurs dans un décor élégant et masculin où l’absurde côtoie les mélodies rock et jazzy de Nougarou, Gershwin, Cochran… Un régal !

 

Les Elans

De gauche à droite : Pascal Neyron, Emmanuel Quatra et Benoît Urbain.

Ils ont poussé le raffinement jusqu’à assortir leurs chaussettes à leurs chemises ! Du vert pour Jean-Edouard (Emmanuel Quatra), du orange pour Jean-Christophe (Benoît Urbain), du violet pour Jean-Marc (Pascal Neyron). Dans le décor cosy d’un salon à l’anglaise avec fauteuil en cuir et piano droit, trois hommes – amis, collègues, connaissances… – conversent sur à peu près tout et n’importe quoi, surtout n’importe quoi ! L’un veut se débarrasser d’un quart d’arc-en-ciel, le second donne un cours sur « le regard qui en dit long », le troisième soliloque sur la beauté des îles du bout de la Norvège… Au rythme régulier du remplissage de leurs verres – du gin ? – les sujets les plus décalés se succèdent avec pour liant, la musique ! Une guitare, un piano et un « valisophone » viennent abreuver l’espace de leurs notes stimulantes quand ce n’est pas au seul son de leurs voix que les dandys réchauffent la salle lors de morceaux a capella, sans aucun doute les plus savoureux.

Les Elans ne sont pas toujours des animaux faciles est pour le moins un spectacle atypique. Concert ou théâtre ? Nous serions tentés de parler de récital en salon tant la mise en scène de Laurent Serrano est feutrée. D’ailleurs, les volumes mesurés du Théâtre Michel et ses tentures de velours rouge se prêtent idéalement à l’intimité de la performance. Après 1h30 à refaire le monde – voire plutôt à le défaire -, le noir tombe et les rappels du public conquis se succèdent. Trois morceaux supplémentaires « pour la route » et c’est le grand plongeon dans le froid du mois de décembre. Une envie ? Aller boire un verre avant le dernier métro.

 

>> Réservez vos places pour Les Elans ne sont pas toujours des animaux faciles sur Ticketac.com

Les Elans - affiche

Zinedine Soualem et Cédric Klapisch ont vu le spectacle…

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS