Skip to content

Soeur Emmanuelle, confessions d’une religieuse au Petit Hébertot

Le Théâtre du Petit Hébertot reprend le seul-en-scène interprêté par Françoise Thuriès, Soeur Emmanuelle, confessions d’un religieuse, créé en 2012 au Théâtre Michel sous le titre initial de Yallah. A travers une mise en scène épurée, Michael Lonsdale redonne force et vigueur au discours d’une personnalité rare et engagée.

En octobre 2008, quelques jours à peine après la mort de soeur Emmanuelle, les éditions Flammarion font paraître Les Confessions d’une religieuse, Mémoires de « la petite soeur des chiffonniers » écrites sur vingt ans. C’est dans cette oeuvre autobiographique que Françoise Thuriès puise les épisodes de vie, les doutes, les victoires, et les pensées qui constitueront ce spectacle sur le parcours d’un être exemplaire, mais loin d’être parfait, ce qui en fait toute la valeur.

Soeur Emmanuelle - afficheEnfant, soeur Emmanuelle, alors Madeleine Cinquin, est enjouée, insouciante, remplie de l’amour de ses parents, jusqu’au jour du drame fondateur : son père se noie sur le rivage d’Ostende. Elle n’a que six ans et connaît déjà la puissance émotionnelle de la tragédie. Sa vocation se révèle très vite, mais son attitude au quotidien semble la contredire : empreinte d’une féminité marquée, Madeleine n’échappe pas aux frivolités propres à son sexe. Sa rencontre avec la congrégation de Notre-Dame de Sion sera déterminante et la prise du voile mettra fin aux tourments de la femme.

Sa vie ne sera plus que don de soi, amour du prochain et assistance aux nécessiteux. Après des années d’enseignement dans les collèges et lycées français de Turquie, de Tunisie et d’Egypte, soeur Emmanuelle trouvera l’épanouissement véritable au milieu des bidonvilles du Caire. La confrontation au quotidien des chiffonniers d’Ezbet-El-Nakhl lui donnera une énergie nouvelle capable d’interpeller les dirigeants et les associations du monde entier afin de faire reculer la misère dans ce coin de pauvreté extrême.

La performance de Françoise Thuriès restitue toutes les complexités de cette religieuse hors normes qui a su utiliser la force de la médiatisation pour lutter significativement contre le dénuement absolu d’une population. Portée par une foi sans limites en l’humain, sa vocation altruiste n’est pas exempte d’imperfections. Capable de coups de gueule mémorables comme de mouvements d’enthousiasme démesurés, le personnage de soeur Emmanuelle déploie tout au long de ce spectacle une sensibilité exacerbée, source même de sa générosité. En quelque sorte, l’humanité faite femme.

>> Réservez vos places pour Soeur Emmanuelle, confessions d’une religieuse sur Ticketac.com

Soeur Emmanuelle

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS