Skip to content

Théâtre : nouveautés et reprises du printemps

On l’attend. On l’espère. On en rêve. Le printemps ! S’il sait nous faire parfois faux bond en jouant les retardataires, son influence est palpable dès les premiers jours de mars. Pour les théâtres parisiens, c’est une parenthèse, une brise de fraîcheur dans la saison avec des nouveautés en fleurs et des reprises gorgées de sève. Six pièces à ne pas rater.

 

Les Grandes Filles au Théâtre Montparnasse

depuis le 11 mars

Edith Scob, Claire Nadeau, Judith Magre et Geneviève Fontanel dessinent la femme à travers des tranches de quotidien entre copines. Un an de rires, de prises de becs et d’amitié. On a franchement envie de faire partie de leur bande.

Les Grandes Filles - affiche

 

L’Appel de Londres au Théâtre de la Gaité Montparnasse

à partir du 20 mars

Après un triomphe bien mérité au Théâtre du Gymnase en 2014, l’équipe de Philippe Lellouche reprend du service à la Gaité Montparnasse. Vanessa Demouy, Christian Vadim, David Brécourt et le chef de troupe s’exilent à Londres et n’en aiment que plus la France. On s’émeut et on rit. Retournons-y !

L'Appel de Londres - Gaité - affiche

 

Un grand moment de solitude au Théâtre de la Michodière

à partir du 7 avril

Depuis La nuit sera chaude au Théâtre de la Renaissance en 2011, Josiane Balasko s’était fait des plus discrètes sur les planches. On la retrouve auteur, metteur en scène et comédienne dans Un grand moment de solitude, comédie qui réunit deux psychothérapeutes un poil toqués. Pour le plaisir de voir un psy sur le divan !

Un grand moment de solitude - Michodière - affiche

 

24 h de la vie d’une femme au Théâtre Rive Gauche

à partir du 10 avril

Après la réussite du Joueur d’échecs avec Francis Huster, Eric-Emmanuel Schmitt et Steve Suissa poursuivent leur exploration de l’univers de Stefan Zweig. Clémentine Célarié sera la belle veuve tombée sous le charme d’un jeune homme en perdition sur le rocher de Monaco. Déjà dans le top des ventes !

24h de la vie d'une femme - affiche

 

Lucrèce Borgia à la Comédie-Française

à partir du 16 avril

Parler de « reprise événement » n’a jamais eu autant de sens avec ce retour sur les planches de Guillaume Gallienne dans le corset de Lucrèce Borgia. Magnifique et cruelle, la mise en scène de Denis Podalydès marquera les annales du Français. Il reste encore des places, mais ce n’est plus le moment de tergiverser. On réserve illico !

LUCRECE BORGIA -

Un petit jeu sans conséquence au Théâtre de Paris

à partir du 17 avril

On se souvient de cette « sale blague » manigancée par Sandrine Kiberlain et Yvan Attal dans le film de Bernard Rapp (2004) au point d’en oublier l’origine théâtrale. Le texte signé Jean Dell et Gérald Sybleyras raconte une folle journée à la campagne où Claire et Bruno – « couple modèle » – annoncent leur fausse séparation à leurs amis. Evidemment, les blagues les plus courtes sont les meilleures… La distribution est alléchante : Bruno Salomone, Isabelle Gelinas, Bruno Solo, Constance Dollé et Lionel Abelanski dans une mise en scène de Ladislas Chollat. Seulement 8 représentations pour l’instant !

Un petit jeu sans conséquences - affiche

 

>> Retrouvez tous les spectacles de la saison sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS