Skip to content

Concerts classiques à l’Eglise de la Madeleine

L’Eglise de la Madeleine, monument emblématique du patrimoine architectural et historique de Paris, accueille des concerts classiques tout au long de l’année.

 

 

Située entre la place de la Concorde et le célèbre Opéra Garnier, sa construction s’est terminée en 1842. Héritage de Napoléon, qui aurait voulu en faire un panthéon à la gloire de ses armées, c’est un édifice religieux pour le moins atypique dans le décor du Paris haussmannien. Sculptures, peintures, mosaïques et orgues constituent la richesse de cette église, et en fait un lieu de concert atypique.

Les concerts classiques de l’Eglise de la Madeleine

Située en plein cœur de la ville, l’Eglise de la Madeleine joue un très grand rôle dans la vie culturelle de Paris. Très accessible, elle est desservie par la station de métro Madeleine. L’esthétique de l’édifice et le caractère emblématique du bâtiment créent une atmosphère unique. La qualité musicale, dans la plus pure tradition des organistes d’antan, comme Camille Saint-Saëns, contribue à la renommée des concerts. Véritable lieu artistique, l’Eglise de la Madeleine accompagne les croyants dans leurs démarches religieuses mais accueille aussi, tout au long de l’année, de formidables concerts classiques. Tous les événements musicaux sont annoncés  sur la feuille de la paroisse.   Les Quatre saisons de Vivaldi, Le Requiem de Mozart, Adagios Arias Ave Maria, La Grande Sarabande de Haendel, Albinoni…En quelques années, l’Eglise de la Madeleine est devenu un lieu de concert de musique classique incontournables, reprenant les œuvres des plus grands maîtres. C’est vrai que son histoire et ses attributs en font une destination de concerts naturelle.

L’Eglise de la Madeleine et son histoire

L’Eglise de la Madeleine se dresse en plein cœur du 8ème arrondissement de la capitale. Sa construction a duré 85 ans. Dans un style néoclassique, elle comporte un portique constitué de huit magnifiques colonnes. Les inscriptions sous son fronton sont inscrites à la gloire de sainte Marie-Madeleine. Mesurant plus de 100 mètres de long et large de plus de 40, sa hauteur culmine à 30 mètres. Cette église est entourée de 52 colonnes.

orgue de la madeleine

L’Eglise de la Madeleine et ses orgues

Le grand orgue a été construit par Aristide Cavaillé-Coll durant l’année 1846, il a été restauré puis agrémenté d’installations électriques par Danion-Gonzalez. Les dernières transformations en date sont celles de Dargassies (1988-2002), notamment avec la pose de la trompette et du clairon en chamades, prévus au départ par Cavaillé-Coll lui-même.

A la fin du règne de Louis Philippe, l’orgue de chœur accompagnait déjà le grand orgue. A l’instar de celui-ci, cet instrument a connu des transformations au fil du temps : par Cavaillé-Coll en personne, à deux reprises et avant l’année 1900, puis par Gonzalez après la seconde guerre mondiale, ainsi qu’en 1976. Aujourd’hui dotée d’une installation électrique, elle bénéficie d’une console mobile. En 1996, Dargassies apporte sa dernière touche. L’orgue est actuellement composée de 20 jeux. Harmonie et équilibre sont les maîtres mots de cet instrument. Le souvenir des célèbres musiciens qui en ont joué revient alors en mémoire : Théodore Dubois ou encore Gabriel Fauré, et bien d’autres. Le titulaire actuel est Michel Geoffroy depuis 2011, et le Maître de Chapelle Philippe Mazé, depuis 1996.

Réservez un concert à l’Eglise de la Madeleine sur Ticketac!

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS