Skip to content

La Petite Fille aux allumettes, la comédie musicale d’après Andersen, au Théâtre du Palais Royal

Adaptée du célèbre conte danois d’Hans Christian Andersen, La Petite Fille aux allumettes sera présentée au Théâtre du Palais Royal. Le metteur en scène David Rozen revisite au travers d’une comédie musicale l’histoire d’Emma, jeune marchande d’allumettes. Le spectateur se retrouve plongé au cœur d’une farandole de tableaux recréant l’atmosphère magique du conte.

Le célèbre conte d’Andersen mis à l’honneur

La petite fille est exploitée par son père et n’ose pas rentrer chez elle, de peur d’être battue si elle ne rapporte pas d’argent. Désespérée et exténuée, la jeune marchande décide de se glisser dans un angle étroit entre deux maisons. Abattue par le froid, elle frotte plusieurs allumettes et se rend compte qu’à chaque frottement, une vision miraculeuse apparait.

Lorsque la petite fille allume une quatrième allumette, c’est une vision de sa grand-mère décédée qui survient. De peur de voir l’unique personne qui l’a aimée disparaitre, la jeune fille vide entièrement son paquet d’allumettes. C’est alors que sa grand-mère l’emmène avec elle dans un monde où la petite fille pourra enfin être heureuse.

Le lendemain, les passants retrouvent l’enfant morte de froid, ne se doutant pas qu’elle a rejoint un monde bien meilleur auprès de sa tendre grand-mère.

Dans son conte, Andersen fait un parallèle entre les festivités qui animent la traditionnelle Saint-Sylvestre et la misère qui règne au XIXème siècle, soulignée par l’histoire de cette petite fille.

Petite fille aux allumettes afficheUne adaptation émouvante et amusante à destination des enfants

L’adaptation mise en scène par David Rozen reste fidèle au conte d’Andersen puisque l’imaginaire illustré par l’allumette constitue l’essence de son spectacle.

Dans cette version chantée, La Petite Fille aux allumettes se prénomme Emma. Le metteur en scène a conservé l’histoire des visions de la jeune enfant. Ne parvenant pas à se réchauffer, cette dernière craque l’une de ses allumettes et se retrouve soudainement propulsée dans un royaume imaginaire. Royaume où les tableaux sont joyeux, les monstres gentils, les personnages délirants et attachants.

La petite Emma est plongée dans un univers fantastique. Sa mission sera celle de sauver sa grand-mère prisonnière du cruel Fragotov.

Pari réussi pour David Rozen

Fort de son expérience dans la mise en scène avec d’autres spectacles à succès, notamment Kid Manoir 1 et 2 ou encore Hamsel et Gretel, David Rozen démontre une nouvelle fois l’étendue de son talent en proposant un spectacle qui mélange la comédie, le chant et la danse.

La petite fille est toujours entre deux mondes, l’imaginaire et le réel. Le metteur en scène a pris le parti d’en faire une comédie musicale plus joyeuse, accessible et ludique pour les enfants.

Entre rires, tendresse, féerie et rebondissements, David Rozen applique sa formule gagnante et fait de son nouveau spectacle une comédie familiale enchanteresse.

L’histoire malheureuse contée par Andersen va se transformer en véritable voyage féérique et transporter le spectateur dans une aventure loufoque qui plaira aux plus petits comme aux plus grands !

>> Réservez vos place pour La Petite Fille aux allumettes sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS