Skip to content

L’Etre ou pas avec Pierre Arditi et Daniel Russo

Lorsque Daniel Russo et Pierre Arditi, deux habitués des planches, se retrouvent pour la première fois sur scène, cela fait des étincelles ! Réunis dans  L’être ou pas, les deux monstres sacrés qui ont triomphé cette saison avec cette comédie de Jean-Claude Grumberg, reviennent au Théâtre Antoine à Paris pour trente dates exceptionnelles !

Une comédie qui écorne de nombreux préjugés

Composée de neuf saynètes, cette pièce met en scène deux voisins qui ne se connaissent pas. Lorsqu’ils se croisent dans l’escalier, la discussion s’engage autour du judaïsme. L’un, Pierre Arditi, est juif athée, l’autre, Daniel Russo, est catholique. Daniel Russo expose à son voisin ce qu’il lit sur internet et se fait le relais des questionnements très caricaturaux de son épouse. Pierre Arditi tente de formuler des réponses, s’interrogeant ainsi sur sa propre identité. Ces échanges drôles et plein d’esprit conduisent à de nombreux questionnements sur la religion et font tomber les préjugés. Avec cette pièce, Jean-Claude Grumberg aborde un sujet complexe avec humour et tord le cou à toutes les idées reçues !

Daniel Russo et Pierre Arditi, deux acteurs insatiables

l'être ou pasDaniel Russo et Pierre Arditi sont deux monstres sacrés du théâtre. Leur talent les a conduits à mener de nombreuses expériences au cinéma, à la télévision ou sur les planches. Sur scène, c’est étonnamment la première fois qu’ils se retrouvent, et surement pas la dernière au regard du succès rencontré par cette pièce ! Une belle complicité semble aussi s’être créée entre les deux comédiens. Retour sur leur carrière.

Daniel Russo obtient son premier rôle en 1976 dans Le Juge et l’Assassin de Bertrand Tavernier. Il se fait ensuite remarquer dans le rôle d’Etienne dans la Boum 2 puis dans Génial mes parents divorcent ! en 1991 et enfin dans Neuf mois, en 1994.  Ces films à succès ont sans aucun doute été des tremplins dans sa carrière, lui permettant ainsi de jouer ensuite pour des réalisateurs tels qu’Etienne Chatiliez, Gérard Oury ou Dominique Farrugia. Capable d’incarner des personnages drôles ou plus sérieux, Daniel Russo a reçu, au Festival International des Programmes Audiovisuels en 2006, le FIPA d’or de la meilleure interprétation masculine pour son rôle dans Le Doux Pays de mon enfance. Actuellement au Théâtre du Palais Royal dans Sans rancune de Sébastien Azzopardi, Daniel Russo a également été récompensé en 2010 d’un Molière du meilleur comédien pour Les Autres.

Pierre Arditi quant à lui n’est pas en reste ! Il obtient son premier rôle au cinéma dans Le Dernier Saut en 1968. Il enchaine ensuite les films et les pièces de théâtre. Si on se souvient de Pierre Arditi dans Smoking/No smoking en 1993, film pour lequel il a reçu le César du meilleur acteur, il a aussi été nommé à plusieurs reprises pour ses rôles au théâtre. En 1987, il est récompensé d’un Molière du Comédien dans un second rôle pour La Répétition ou l’amour puni mise en scène par Bernard Murat au Théâtre Edouard VII. Comme Daniel Russo, il a tourné des dizaines de films et de téléfilms pour autant d’apparitions au théâtre.

Les deux acteurs ont par ailleurs une belle carrière de doubleur au cinéma, expériences souvent mal connus.

 

Assistez à cette rencontre au sommet au Théâtre Antoine pour trente dates exceptionnelles !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS