Skip to content

Olivier Saladin au Théâtre de l’Atelier dans une pièce de Daniel Pennac

Sous ce titre évoquant l’atmosphère peu engageante du monde médical, l’auteur Daniel Pennac signe un texte loufoque et irrésistiblement drôle. L’excellent Olivier Saladin, ex- complice des Deschiens, incarne le docteur Galvan, un  médecin urgentiste. Au cours d’une nuit au rythme effréné, il conduit le public dans les couloirs de l’hôpital, au fil de ses questionnements profonds sur l’humanité et d’anecdotes croustillantes !

Quand une nuit aux urgences fait rire… 

Le docteur Galvan raconte aux spectateurs la nuit où tout a basculé dans sa vie, vingt ans auparavant. Alors qu’il est interne dans un hôpital parisien et aspire à une carrière exemplaire, il va être confronté à un patient aux symptômes incompréhensibles. Cette folle aventure aux urgences prend les allures d’une enquête médicale trépidante et farfelue, conduisant le docteur Galvan à remettre en cause sa vocation. Benjamin Guillard signe la mise en scène de ce conte médical. Porté par un décor simple, le travail scénique et le talent comique d’Olivier Saladin font vibrer les planches du Théâtre de L’Atelier !

Olivier Saladin, un interprète talentueux

ancien malade

Olivier Saladin met tout son talent comique au service de la pièce. Tour à tour chirurgien, patient, urologue, cardiologue, assistante d’accueil, il endosse plusieurs rôles avec brio. Cet acteur, ancien de la troupe de Jérôme Deschamps, est particulièrement connu du grand public pour sa participation dans la série des Deschiens sur Canal +. Depuis le comédien a beaucoup joué au cinéma comme au théâtre, notamment dans des pièces écrites et mises en scène par François Morel : Bien des Choses en 2009 et Instants Critiques en 2012. Acteur habitué aux scènes de quiproquos, le point fort de son jeu est l’expression gestuelle qui enrichit à merveille le texte délirant de Daniel Pennac.

Une plume au service d’un univers entre rêve et réalité

Daniel Pennac, récompensé par le prix Renaudot en 2007 pour son roman autobiographique Chagrin d’école, a publié Ancien malade des hôpitaux de Paris en 2012, sous forme de nouvelle. Le texte est alors intitulé Monologue gesticulatoire. La pièce, écrite dans une langue précise et actuelle, met en scène le monde médical dans ce qu’il a de plus réel tout en ménageant des effets comiques par une succession d’événements imaginaires et cocasses.

Particulièrement drôle, Ancien malade des hôpitaux de Paris allie un texte littéraire de grande qualité et une performance d’acteur exceptionnelle. Un spectacle jouissif à ne manquer sous aucun prétexte !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS