Skip to content

Reprise très attendue d’Un Obus dans le cœur avec Grégori Baquet au Théâtre les Déchargeurs

Au Théâtre les Déchargeurs, c’est Grégori Baquet que l’on retrouve dans la pièce, Un Obus dans le cœur, signée Wouadji Mouawad. Un jeu d’acteur intense, précis, touchant et même parfois terrifiant, c’est une prestation de choix pour un artiste aux multiples talents.

Grégori Baquet, de la comédie musicale au théâtre

Acteur, chanteur, musicien, réalisateur et metteur en scène, Grégori Baquet est un artiste complet. Connu de certains pour son rôle dans la comédie musicale Roméo et Juliette entre 1999 et 2003, c’est aussi un acteur de talent que l’on a pu retrouver sur les planches dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière en 2006, Colombe de Jean Anouilh en 2010 et 2011 ou encore L’Echange de Paul Claudel en 2011 et 2012. Il mène en parallèle une belle carrière au cinéma et à la télévision où il a joué dans diverses séries. Mais c’est son talent de comédien qui fait l’unanimité puisqu’il a reçu le Molière de la révélation masculine pour son interprétation dans Un Obus dans le cœur.

obus
Une pièce juste et intense

Né au Liban, Wouadji Mouawad est aujourd’hui installé au Canada. Il a déjà mis en scène de nombreuses pièces, dont Don Quichotte en 1995, Littoral en 1997 ou Les Trois Sœurs en 2002. Il a été récompensé à plusieurs reprises puisqu’il a notamment reçu le Prix SACD de la francophonie pour l’ensemble de son œuvre et le Grand prix du théâtre de l’Académie française en 2009. Adaptée de son livre Visage retrouvé, cette pièce, mise en scène par Catherine Cohen, est un tremplin de choix pour Grégori Baquet qui révèle un nouveau visage à son public, dans un rôle dont l’intensité ne laisse pas indifférent. Entre le jeu d’acteur, la qualité et la justesse du texte, la mise en scène, simple et efficace, mais aussi un jeu de lumières qui contribue largement à cette atmosphère si particulière, cette pièce est une réelle réussite.

 

 

 
>> Vivez des émotions intenses en réservant vos places pour Un Obus dans le cœur, au Théâtre les Déchargeurs.

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS