Skip to content

Quitte ou Double à la Comédie de Paris

quitte ou double

Depuis le début du mois de juin, La Comédie de Paris  accueille une nouvelle pièce de théâtre : Quitte ou Double. Mise en scène par Dominique Merot, cette comédie rencontre un succès grandissant.

Une comédie autour de la trahison

Imaginez un couple marié depuis des années, mais qui cache en fait bien des secrets. En se mariant, ils se sont jurés de s’aimer pour le meilleur et pour le pire. Seulement après 10 ans de vie commune, l’épouse décide de changer la donne et le pire arrive lors de leur anniversaire de mariage.

Cette comédie dramatique est un entremêlement de rebondissements, de secrets dévoilés, de scandales sulfureux et de trahisons. Tout cela, autour d’une table. Et si ceux qui bluffaient n’étaient pas ceux que l’on croyait ?

La comédie est portée par un trio décapant de comédiens. L’auteur Jeff Didelot est un adepte de l’humour noir. Son ton corrosif avait déjà fait parler de lui lors de ses récents one-man-shows et dans sa précédente pièce Costards sur mesure qu’il a écrite et dans laquelle il jouait. C’est donc sans surprise qu’on le retrouve dans le rôle d’Arsène, l’invité de dernière minute qui ne va pas arranger les choses, bien au contraire.

Hélène Deregnier incarne quant à elle l’épouse.  Cette touche à tout a de multiples talents. A la fois comédienne, humoriste, chanteuse, elle est ainsi montée sur scène pour son one-woman show On achève bien les femmes. Elle a d’ailleurs au passage reçu des prix pour ce spectacle.

Phillipe Gruz est, lui aussi, un habitué du théâtre. Il a joué dans Carmen Cru et Les Bidochons. Il est aussi un grand amateur de pièces plus classiques puisqu’il a interprété au théâtre , Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, Les Fourberies de Scapin et Les Précieuses ridicules de Molière ou L’île des esclaves de Marivaux.

La comédie de Paris, temple du café-théâtre

Comédie de ParisAutrefois cabaret en vogue, la Comédie de Paris fut inaugurée le jour du réveillon de Noël de l’année 1929. C’est à cette occasion que la salle des Menus Plaisirs, ancien nom de la Comédie de Paris,  fut inaugurée au pied de la Butte Montmartre. Dans cette salle intime se succèdent les revues à l’heure du dîner et sont grandement appréciées dans les années 30.

Ce n’est qu’à l’après-guerre et plus précisément en 1955 que la Comédie de Paris prend son nom. A cette époque, le théâtre opère de nombreux changements  et rénovations et devient un lieu dédié à la comédie, sous la direction de l’auteur dramatique Charles Peyret-Chappuis.

Aujourd’hui le théâtre n’a pas bougé et est dirigé par Jean-Pierre Bigard, déjà directeur de l’imposant Palais des Glaces à Paris. Le style change aussi puisque la programmation y est beaucoup plus éclectique avec des pièces à succès mais aussi de jeunes pépites d’auteurs qui se lancent. Parmi les grands noms récemment aperçus, on peut citer Willy Rovelli, Caroline Vigneaux, Les Vamps, Sébastien Azzopardi, Audrey Lamy ou Patrick Bosso.

Prochainement, on pourra notamment y applaudir Ahmed Sylla, Constance dans Partouze Sentimentale, ou la Troupe à Palmade dans 250g de shit.

>>Réservez dès à présent pour la pièce Quitte ou Double sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS