Skip to content

Succès ! Reprise ! Et pendant ce temps Simone Veille au Théâtre de Dix Heures !

Après avoir triomphé la saison dernière, quatre comédiennes pétillantes reviennent au Théâtre de Dix Heures avec la pièce Et pendant ce temps, Simone Veille ! pour porter haut le droit de la femme ! Elles traitent avec humour et esprit l’évolution de la condition féminine et des mentalités ces dernières décennies avant d’évoquer le chemin parcouru jusqu’ici.

Un spectacle original sur l’évolution de la condition féminine

Et Pendant ce temps, Simone Veille remporte depuis son écriture en 2012 un franc succès. Les auteures, l’humoriste Trinidad, Vanina Sicurani, Hélène Serres, Bonbon et Corinne Berron ont choisi d’apporter leur regard sur la condition des femmes depuis 1940. L’histoire débute quelques temps après la guerre lorsque les femmes obtiennent le droit de vote.

Marcelle, France et Jeanne se retrouvent sur un banc pour discuter de leur vie, la vie d’une femme de l’après-guerre qui ne travaille pas et qui s’occupe de ses enfants. Précisément sur ce banc, ce sont ces trois lignées de femmes que l’on suit au travers des générations, de 1940 à nos jours. Elles nous font découvrir comment les femmes sont parvenues à trouver leur place dans la société au fil du temps.

Les auteures ont choisi un angle plein d’humour pour aborder ce sujet d’histoire. Elles y intègrent des phases chantées et des situations cocasses du quotidien. Entre chansons désopilantes et récits très personnels, la pièce est une réussite. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si elle revient sur scène pour de nouvelles représentations trois ans après.

Le titre, particulièrement bien trouvé, laisse transparaître l’ambiance gaie de la pièce et révèle déjà la satire de notre société et des travers qu’elle contient.

SIMONE_3062948059136491258

Simone Veil, icône de la lutte pour les droits de la femme

Née en 1927 à Nice, Simone Veil est une rescapée de la Shoah. Déportée à Bergen-Belsen, elle revient à Paris en mai 1945 et en garde une expérience traumatisante qu’elle ne parviendra à évoquer qu’en 1970 pendant une émission télévisée, alors même qu’elle est Ministre.

Elle s’inscrit à la faculté de droit, puis à l’IEP de Paris, se lance dans la politique dans ces mêmes années et est élue ministre de la Santé en 1974. Chargée d’un projet de loi sur l’IVG, elle subira les attaques de nombreux hommes politiques et la violence de ses contradicteurs. La loi sur l’IVG est finalement adoptée le 29 novembre 1974.

Toujours active dans son combat contre les inégalités, elle est notamment chargée par Nicolas Sarkozy en 2008 de « mener un grand débat national pour définir les nouveaux principes fondamentaux nécessaires à notre temps, les inscrire dans le préambule de la Constitution ». Parmi ces principes, la « diversité » qui « ne peut pas se faire sur une base ethnique ». Elle a aussi présidé la Fondation pour la mémoire de la Shoah de 2000 à 2007.

Preuve que son combat aura gagné les français, elle est élue femme préférée des français en 2010 d’après l’institut de sondage Ifop. Elle a aussi été élevée au rang de Grand Officier de la Légion d’Honneur en 2009 et est membre de l’Académie Française depuis 2008. Elle est aujourd’hui pour plusieurs générations de femmes une icône du combat pour l’évolution de la condition féminine. Les auteures de Et Pendant ce temps, Simone Veille lui rendent ici un hommage et tentent à leur manière de continuer de faire vivre le sujet.
>> Réservez vos billets pour Et pendant ce temps Simone Veille, au Théâtre de Dix Heures.

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS