Skip to content

Kiki, le Montparnasse des années folles au théâtre de la Huchette

Kiki est une muse de l’entre deux guerres qui raconte sa vie passionnante et ses rencontres avec les plus grands artistes de l’époque dans un spectacle musical. On retrouve donc Milena Marinelli  au théâtre de la Huchette qui interprète le rôle principal dans Kiki, le Montparnasse des Années folles.

Un bon de cent ans en arrière avec Kiki

Kiki MontparnasseKiki est un personnage bien ancré dans son époque. Elle a connu le Paris des Années folles après avoir vu le jour en Bourgogne et vécu dans la misère. Petits boulots, séances de nu, Kiki a réussi à échapper à la prostitution. Femme de caractère, elle fut tantôt chanteuse, tantôt actrice puis tenancière de cabaret. Mais elle fut surtout la muse d’artistes de renom à l’image de Modigliani, Cocteau, Desnos ou Man Ray, des hommes qu’elle a connus, pour certains, avant qu’il ne deviennent célèbres. Kiki est l’incarnation même de la femme de Montparnasse au temps des Années folles. Milena Marinelli joue ce rôle avec passion au son du piano d’Ariane Cadier. Entre humour, chanson et émotion, ce spectacle sur Montparnasse est un beau tableau d’une époque que peu d’entre nous ont connue.

La Huchette : un théâtre historique

Situé dans le 5e arrondissement, rue de la Huchette, ce théâtre a été créé en 1948, à une époque où les petits théâtres avaient la cote. Georges Vitaly a donné vie à ce lieu et si le théâtre de la Huchette a fait connaître des artistes tels que Jean Genet ou Jean Tardieu, il est surtout renommé pour sa fidélité à Eugène Ionesco. En effet, on y joue depuis 1957, sans interruption, les pièces La Cantatrice chauve et La Leçon. Le théâtre a d’ailleurs reçu un Molière d’honneur en 2000 pour sa fidélité à l’artiste.

>>Réservez dès à présent vos places pour Kiki, le Montparnasse des Années folles au théâtre de la Huchette pour faire un bond dans le temps de près de cent ans.

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS