Skip to content

L’Avare avec Jacques Weber au Théâtre Dejazet

L'Avare

Dans une version revisitée de l’Avare de Molière, le spécialiste ruthénois du théâtre classique, Jean-Louis Martinelli, nous offre un casting de choix avec Jacques Weber dans le rôle-titre. Redécouvrez, au Théâtre Dejazet, l’une des pièces les plus célèbres du répertoire français !

L’Avare : un classique parmi les classiques

L'AvareTyran domestique, pingre, misogyne, Harpagon est un personnage que l’on aime détester. Il veut décider de tout, et surtout de l’avenir amoureux de ses enfants. Pour lui, pas de plaisir, seul le patrimoine est important. Posséder pour posséder, voilà ce qui compte. Mais ses enfants ne voient pas la vie sous cet angle et les conflits grandissent… Naturellement !

Critique de la société, de l’argent et de la destruction sociale et familiale, Molière et son célèbre héros sont, une fois de plus, représentés au théâtre Dejazet. Mais Jean-Louis Martinelli livre ici sa version personnelle de l’Avare, une version plus moderne où les bons mots sont à l’honneur. Et que dire du jeu d’acteur de Jacques Weber pour qui le théâtre n’a plus de secret ?

Le succès des pièces de Molière au théâtre

Jean-Baptiste Poquelin, surnommé Molière a été l’amuseur préféré de Louis XIV et reste, près de 350 ans après sa mort, une figure emblématique du théâtre à la française. Les amateurs du genre seront, sans aucun doute, ravis de découvrir que pour cette saison 2015/2016, l’auteur du Médecin malgré lui et d’Amphitryon ne sera pas seulement représenté au théâtre Dejazet ! En effet, ils pourront voir ou revoir certaines des plus grandes œuvres en se rendant à la Comédie Française pour assister à une représentation du Misanthrope ou des Précieuses Ridicules au théâtre de Verdure. Au théâtre Fontaine il faudra compter sur Les Fourberies de Scapin ou bien encore Le Malade imaginaire !

>> Pour découvrir une toute nouvelle version de l’Avare de Molière avec Jacques Weber, rendez-vous au théâtre Dejazet dès le 2 octobre.

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS