Skip to content

Les voisins du dessus à la Comédie Bastille : les comédies en force !

Les voisin du dessus Comédie Bastille

Ah, les joies de la mitoyenneté ! La quiétude citadine, le plaisir de vivre en appartement dans une grande ville et l’opportunité de partager, avec ses voisins, des moments forts, des moments de vie, des moments humains dans un profond respect mutuel… Sauf que ça n’est pas vraiment le cas pour Julie et Octave dans Les voisins du dessus, de Laurence Jyl ! Brillamment mise en scène par Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé, cette pièce déjantée et rafraichissante est un des « must see » de la rentrée. Grâce à une équipe de comédiens ultra-talentueux (Déborah Krey, Jean-Baptiste Martin…), le public de la Comédie Bastille est sous le charme. Et nous aussi ! On vous donne tous les détails.

Les voisins du dessus, une comédie à mourir de rire à la Comédie Bastille

Les voisin du dessus Comédie BastilleL’histoire est celle de centaines de couples : ils filent le parfait amour, viennent de se marier et souhaitent couronner ce bonheur idéal en s’installant dans un nouvel appartement. Tout laisse à penser que ce petit immeuble parisien au charme fou qu’ils viennent de dénicher, dans un quartier paisible, est le cocon parfait pour démarrer une belle histoire… Mais c’est sans compter sur la présence nuisible des Voisins du dessus ! Dans cette pièce moderne et dynamique, on découvre la jeune et talentueuse Déborah Krey et le comédien génial Jean-Baptiste Martin (professeur d’histoire-géo dans la série Pep’s sur TF1) qui forment un couple un peu coincé, tranquille, sans problème mais qui va devoir redresser les manches pour lutter contre les loufoques voisins, les parasites Léon (Bernard Fructus) et Valentin (Didier Constant).

Crées en 1985 par Laurence Jyl, au Théâtre de La Renaissance, Les Voisins du dessus reviennent sur les planches de la Comédie Bastille sur une mise en scène excellente, plus contemporaine, de Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé (Ma femme est folle, Nelson, Les Amazones…). Un pur moment de rire à partager avec sa famille, ses amis et toute la copropriété !

La rentrée des comédies 

Cette nouvelle saison théâtrale est une véritable mine d’or pour tous les aficionados de comédie ! En plus des drôlissimes Voisins du dessus, à la Comédie Bastille, les amateurs du genre pourront se délecter du tout nouveau bijou d’Alil Vardar à la Grande Comédie : Abracadabrunch ! Une merveille d’écriture dans laquelle on découvre François Coulon (l’auteur lui-même), un célibataire endurci, misogyne et égocentrique dont le quotidien va être bouleversé par l’arrivée d’une femme… Irrésistible !Abracadabrunch La Grande Comédie

Au Théâtre de la Renaissance, Conseil de Famille fera travailler vos zygomatiques ! Eva Darlan, Frédéric Bouraly (le célèbre « José » de la série Scènes de Ménages), Erwan Creignou et Maud Le Guénédal forment une famille explosive ! Maintenant que ses enfants sont grands, la mère décide de ne penser qu’à elle… Mais entre le fils qui demande de l’argent, la fille au bout du rouleau et le petit dernier qui se croit artiste, les choses ne vont pas être aussi simples.Conseil de Famille bouraly

Et pour une autre soirée sous le signe de l’humour, il faudra également compter sur Marié à tout prix, au Théâtre Edgar, avec un Thierry Beccaro méconnaissable ! Accompagné sur scène par Dominique de Lacoste (ex-Vamp), il incarne le rôle d’un célibataire endetté dont le grand-père (qui va fêter ses 80 ans) lui propose de l’aider financièrement s’il se marie avant le jour de son anniversaire. Commence alors une course contre la montre désopilante, à la recherche de l’âme sœur !Marié à tout prix Edgar Beccaro

>> Paris, pour cette nouvelle saison, est le théâtre de la comédie ! On vous donne rendez-vous à la Comédie Bastille pour découvrir Les voisins du dessus et sur Ticketac.com pour réservez vos places pour Marié à tout prix, Conseil de Famille et Abracadabrunch !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS