Skip to content

Le Fusible avec Stéphane Plaza et Arnaud Gidoin

Après le succès de la pièce A gauche en sortant de l’ascenseur, la saison dernière, au Théâtre Saint-Georges puis aux Bouffes Parisiens, l’animateur vedette, Stéphane Plaza, remonte sur les planches, plus dynamique et disjoncté que jamais, dans Le Fusible, de Sylvain Meyniac, avec Arnaud Gidoin. On vous dit tout !

Le Fusible: Stéphane Plaza disjoncte aux Bouffes Parisiens

lefusiblebouffesparisiens imagedansletexteIl est de retour au théâtre ! Une nouvelle fois mis en scène par l’excellent Arthur Jugnot (actuellement à l’affiche de la Dame Blanche au Théâtre du Palais Royal), l’agent immobilier le plus célèbre de France, nous embarque dans une comédie désopilante et survitaminée au Théâtre des Bouffes ParisiensLe Fusible ! A 45 ans, Paul décide qu’il est grand temps de prendre sa vie en main et de changer drastiquement de mode de vie. Il organise tout : la vente de son site internet aux Russes, son divorce et sa fuite dans une île paradisiaque avec sa maîtresse… Mais tout ceci est sans compter sur un simple petit fusible du four, qui décide d’exploser la vieille du grand départ. L’intrigant, qui se rendait justement dans la cuisine, devient amnésique. Une comédie drôle, rafraichissante, emmenée avec brio par un duo haut en couleur, Stéphane Plaza et Arnaud Gidoin, habitué du genre (au théâtre comme sur le petit écran), que l’on avait adoré dans le rôle de Samy, en 2010 et 2012 dans la série Scooby-Doo mise en scène par Rémy Caccia à l’Olympia et aux Folies Bergère.

Triomphe des animateurs télé au théâtre

Si l’on connaît Stéphane Plaza, en présentateur TV, souvent maladroit et aux répliques cultes et désopilantes, sa carrière de comédien prend également son envol depuis quelques années… Après une première apparition en tant qu’acteur, en 2011, dans le téléfilm « L’homme de la situation » et la belle réussite de la pièce A gauche en sortant de l’ascenseur, il persévère, pour notre plus grand plaisir dans la comédie. A croire que présenter une émission TV met le pied à l’étrier pour des futurs comédiens puisque plusieurs présentateurs jouent désormais dans des fictions. On retrouve en effet, Valerie Damidot dans la série « Victoire Bonnot » ou Laurence Boccolini dans « Mademoiselle Joubert », en 2005, où elle incarnait avec brio le rôle d’une institutrice sévère, mais au grand cœur. Un peu plus habitué des planches, Jean-Luc Reichmann nous avait séduit dans la célèbre pièce Hibernatus, de Jean-Bernard Luc, sur une mise en scène remarquable du génial Steve Suissa au Théâtre de la Michodière. Il partageait alors l’affiche avec la sublime Ingrid Chauvin, actuellement aux Bouffes Parisiens avec Francis Huster dans Avanti ! A croire que dans chaque animateur peut se cacher un comédien en herbe !

hibernatusjeanlucreichmanningridchauvin blog basnew

>> Réservez dès maintenant vos places sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS