Skip to content

Qui a peur de Virginia Woolf au Théâtre de l’Oeuvre

Attention, pièce événement à l’horizon ! Qui a peur de Virginia Woolf le petit bijou théâtral signé Edward Albee est de retour sur les planches avec une tout nouvelle adaptation, moderne et rythmée, au Théâtre de l’Œuvre, par le génial Alain Françon… On vous dit tout.

Qui a peur de Virginia Woolf ?

14513886254130_photo_hd_26147Le chef d’oeuvre d’Edward Albee, écrit en 1962, est l’une de ces pièces intemporelles, qui inspirent et dont on ne peut faire que des succès… Martha est mariée à George, depuis 20 ans, et leur couple souffre de violentes disputes. Lors d’une réception arrosée, ils invitent un jeune couple, Nick et Honey, à boire un dernier verre. Une nouvelle altercation amoureuse éclate et elle est si violente, que les deux jeunes gens vont en être bouleversés. Albee aborde ici le thème de l’amour destructeur où la passion se mêle parfois à la haine. Qui a peur de Virginia Woolf ? est adapté au cinéma en 1966, magnifié par le célèbre réalisateur américain Mike Nichols, qui offre ainsi l’un de ses plus beaux rôles à la sublime Elizabeth Taylor.

Au Théâtre, si on se souvient, évidemment, des adaptations de Jean Cau et Pierre Laville, cette nouvelle version proposée par Alain Françon, au Théâtre de l’Œuvre, est une petite pépite ! De Corneille à Cocteau en passant par Racine et Tchekov, Alain Françon a le don d’honorer les pièces des plus grands auteurs et en distiller l’essence. Pour celle-ci, il s’est entouré de comédiens talentueux, Dominique Valadié, Wladimir Yordanoff, Julia Flore et Pierre-François Garel. Une découverte ou une re-découverte de l’oeuvre d’Edward Albee à ne pas manquer !

Le Théâtre de l’Œuvre, nid à talents

Le Théâtre de l’Œuvre était à l’origine une troupe théâtrale fondée par Lugné-Poe en 1893. Depuis, ce que l’on appelait à l’époque la Maison de l’Oeuvre, a bien évolué et a vu passer, sur ses planches, les plus grands acteurs. Récemment, nous avons adoré Madameavec une Catherine Jacob magistrale dans le rôle d’une mère maquerelle à la langue bien pendue et Home, de David Storey, avec les irrésistibles Pierre Palmade et Carole Bouquet.

14448378336278_photo_hd_25447 home170

>> Réservez dès maintenant vos places sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS