Skip to content

Les Femmes Savantes avec Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Au Théâtre de la Porte Saint-Martin, on a l’art pour magnifier les classiques et créer la surprise… Pour la prochaine rentrée théâtrale, découvrez une nouvelle adaptation électrisante des Femmes Savantes, oeuvre indémodable de Molière avec, sur les planches, un couple glamour : Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. Pièce événement à l’horizon, sans aucun doute ! 

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, des retrouvailles sur les planches

 

lesfemmessavantessaintmartinblog imgdansletexteComédie de mœurs par excellente, les Femmes Savantes (si elle traite d’abord de l’éducation des femmes au XVIIème siècle), reste une critique sociale comique qui vise à la fois les bourgeois pédants et le côté hautement artificiel et matérialiste de la vie mondaine… Dans cette pièce satirique, où l’hypocrisie est montrée du doigt, on découvre le quotidien changeant d’une famille en plein bouleversement !

Au Théâtre de la Porte Saint-Martin, la mise en scène est laissée à l’excellente Catherine Hiegel, une habituée des lieux puisqu’elle y a déjà monté deux classiques de Molière, Le Bourgeois Gentilhomme et… Les Femmes Savantes, en 1987, alors jouée par la troupe de la Comédie Française. Cette année, la distribution a de quoi allécher l’appétit insatiable des théâtrophiles invétérés ! Délicieusement indissociables depuis 30 ans, les noms d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, sur une même affiche de théâtre, représentent un événement à part entière. Après le succès de Cuisine et dépendances (au Théâtre La Bruyère puis au Théâtre Montparnasse), en 1991, puis On connait la chanson, Un air de famille ou le sublime Goût des Autres, en 2000 (qui rafle, cette année là, les Césars du Meilleur Film, Meilleur scénario, Meilleur acteur et Meilleure actrice dans un second rôle), le tandem terrible se retrouve à nouveau sur les planches, pour notre plus grand plaisir ! A leurs côtés, les non moins célèbres Evelyne Buyle (actuellement à l’affiche d’Une Famille Modèle, au Théâtre Montparnasse, avec Patrick Chesnais) et Philippe Duquesne, irrésistible récemment au Théâtre Lucernaire dans la pièce Frangins, de Jean-Paul Wenzel.

Egalement à l’affiche au Théâtre de la Porte Saint-Martin

Au Théâtre de la Porte Saint Martin, un Molière peut en cacher un autre ! Si, à la rentrée, c’est bien l’une des plus grandes œuvres du célèbre auteur français qui sera jouée sur les planches, on trouve actuellement à l’affiche une pièce d’Edmond Rostand qui en a récolté, des Molières ! Molière du Meilleur Comédien (et Prix Beaumarchais) pour Philippe Torreton, sublime en Cyrano désabusé, mutilé, perdu dans ce qui semble être  un hôpital psychiatrique, sur une mise en scène de Dominique Pitoiset, ce Cyrano de Bergerac là, à la Porte Saint-Martin (après un triomphe lumineux au Théâtre de l’Odéon) est une merveille… A voir (vite vite, c’est bientôt terminé) !

cyranodebergeractorreton imgdanstexte blog

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS