Skip to content

Rue de la belle écume, au Théâtre les Feux de la Rampe

Si, au hasard d’une balade, vous vous arrêtez, Rue de la Belle Écume, au cœur d’un Paris imaginaire, vous remarquerez que tout est sans dessus-dessous. Dans ce spectacle musical unique en son genre, les plus grands auteurs-compositeurs de la chanson française ne chantent pas la vie de personnages mais les personnages chantent leurs auteurs… On vous dit tout !

Balade insolite au cœur de la chanson française

 

ruedelabelleecumefeuxdelarampeblog imgdansletexteAux amateurs de poèmes, de chansons à texte et de douces mélodies, prenez la direction du Théâtre des Feux de la Rampe, passez la grande porte, allez toujours tout droit, asseyez-vous confortablement et découvrez sans tarder la folle atmosphère de la Rue de la Belle Ecume… Votre guide ne s’appelle pas Nathalie et ne boit pas de chocolat au Café Pouchkine, en revanche, elle porte le doux nom de Madeleine et a très bien connu un certain Brel ! Elle va même vous expliquer (en chanson bien sûr) pourquoi, ce jour-là, comme les autres d’ailleurs, elle a posé un lapin au Grand Jacques. Le Légionnaire (que vous croiserez sans doute) vous parlera de la Môme Piaf et de cette nuit d’amour, mémorable… Il semblerait également que Félicie, furibonde, compte bien régler ses comptes avec ce farceur de Fernandel et rétablir la vérité une bonne fois pour toute  !

Pour un spectacle musical hommage, en voilà un original ! Roland Romanelli, musicien émérite qui a collaboré et partagé la scène avec les plus grands, d’Aznavour à Polnareff en passant par Barbara (évidemment), dont il signe une pièce sublime actuellement à l’affiche du Théâtre Rive-Gauche (Barbara et l’homme en habit rougeavec Rébecca Mai, sur une mise en scène d’Eric-Emmanuel Schmitt), vous offre un pur moment de détente, une parenthèse drôle, touchante et poétique qui ravira les puristes du genre, les curieux ou les sceptiques ! Après un succès lumineux à la Nouvelle Eve et au Théâtre Dejazet on retrouve, sur scène, Emilly Pello, Laurent Viel, Jeff Mignot et Roland Romanelli lui-même. A voir !

De l’humour également, au Théâtre les Feux de la Rampe

Et pour ceux qui désirent gigoter des zygomatiques, il y a Oui !, le spectacle délirant de Cartouche, alias Farid Bendjafar, au Théâtre des Feux de la Rampe ! Dans son nouveau one-man-show ultra-dynamique, l’humoriste décalé révélé du grand public dans l’émission Ouf le prof ! sur TF1, s’interroge sur notre société moderne et évoque son sujet favori… les femmes !

cartouchedansouifeuxdelarampe2

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS