Skip to content

La Louve, avec Béatrice Agenin et Gaël Giraudeau

Cet automne, découvrez la toute nouvelle création de Daniel Colas, La Louveau Théâtre la Bruyère. Sur scène, un duo en or, Béatrice Agenin et Gaël Giraudeau pour une comédie historique palpitante narrant les frasques amoureuses du jeune roi François 1er et les menaces que font peser celles-ci sur sa position… A voir !

La Louve, comédie bouillonnante

lalouvelabruyereblog imgdansletexteL’histoire se déroule en 1515 alors que François 1er, encore jeune et fraîchement couronné ne pense pas tant à ses devoirs royaux qu’aux charmes du beau sexe. Une tendance qui pourrait bien lui coûter son trône et ce malgré la surveillance étroite de sa mère, Louise de Savoie, surnommée la Louve. Abordant les péripéties amoureuses du jeune roi sous un angle comique, la pièce nous amène aussi à réfléchir au pouvoir, aux responsabilités qui en découlent et au choc entre celles-ci et les intérêts individuels des têtes couronnées.

Oyez, oyez, voici venir le nouveau petit bijou d’écriture signé Daniel Colas (qui assure également la mise en scène) ! Avec un premier prix de Conservatoire National d’Art Dramatique, l’auteur émérite et ancien directeur du Théâtre des Mathurins a d’abord commencé sa carrière par jouer la comédie… On le retrouve notamment sous la direction du grand Bertrand Blier, dans La femme de mon pote ou Mon homme, en 1996. Amoureux des planches, il collabore avec Jacques Mauclair, qui lui offre les premiers rôles dans Les Adieux de la Grande-duchesse ou Le Locataire. En parallèle, il se met à l’écriture, d’abord avec le roman Tire-toi tendresse, puis en signant une dizaine de pièces pour le théâtre. L’année dernière, il a notamment écrit et mis en scène Un Certain Charles Spencer Chaplin, véritable succès populaire ! A la rentrée prochaine, on pourra aussi découvrir une autre de ses créations, Brasseur et les enfants du Paradis, dans lequel il met en scène Alexandre Brasseur au Théâtre du Petit Saint-Martin.

Dans la Louve, au Théâtre la Bruyère, François 1er sera interprété par Gaël Giraudeau, fils de Bernard Giraudeau et Anny Duperey. Devenu comédien après un brusque revirement de carrière à plus de trente ans, le jeune homme a depuis joué dans le film Orages d’été de Nadège de Benoît-Luthy, ainsi que dans la célèbre série Une famille formidable, sur TF1. Cette saison, il joue dans l’Oiseau Bleu, au Studio Hebertot, dirigé par Catherine Morisson. Dans le rôle-titre, on retrouvera l’excellente comédienne Béatrice Agenin. Sociétaire pendant quelques années de la Comédie-Française, elle joue par la suite pour Bernard Murat (La Répétition ou l’amour puni, de Jean Anouilh en 1986) ou Jacques Lasalle. Elle a elle-même mis en scène plusieurs pièces dont l’incontournable Femmes savantes de Molière. Au cinéma, elle côtoie de grands noms tels que Philippe Noiret, Christophe Lambert ou Jean-Paul Belmondo. L’année dernière, elle avait déjà joué pour Daniel Colas dans Un certain Charles Spencer Chaplin… Une collaboration artistique qui fonctionne parfaitement, donc !

Entre Amour et Amor au Théâtre la Bruyère

Dans un tout autre registre, le Théâtre la Bruyère propose en ce moment de découvrir le spectacle musical Amour Amord’Isabelle Georges. Accompagné, sur scène, par Frederik Steenbrink, l’artiste nous emmène dans une promenade poétique et mélodieuse, à la découverte de l’amour et des chansons qui l’expriment. Chanteuse, danseuse, et comédienne Isabelle Georges a été récompensée à de nombreuses reprises notamment pour son oeuvre dédiée à Judy Garland Judy and Me et Padam Padam, l’hommage touchant au compositeur Norbert Glanzberg. Avec Amour Amor, elle signe une oeuvre passionnée qui revisite certains grands classiques musicaux dédiés aux tendres sentiments… Un délice !

entreamouretamorlabruyereblog imgdansletextebas

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS