Skip to content

Le Dernier Baiser de Mozart au Petit Montparnasse

Bientôt à l’affiche du Petit Montparnasse, une pièce touchante sur la fin d’un génie : Le Dernier Baiser de Mozart. Signée Alain Teulié et avec à l’affiche Delphine Depardieu et Guillaume Marquet, la pièce raconte les efforts de la veuve du Maître pour trouver quelqu’un capable d’achever son œuvre… Comment passer après un tel génie, comment faire de la musique après Mozart ?

Delphine Depardieu et Guillaume Marquet réunis sur les planches

 

dernier baiserAlors que Wolfgang Amadeus Mozart vient de mourir, sa dernière œuvre, sur laquelle il a usé ce qui lui restait de santé, est inachevée. Constance, fraîchement veuve, cherche quelqu’un capable de poursuivre et de mettre un point final à la composition. C’est là que se présente Franz-Xaver Süssmayr, ancien disciple avec lequel elle a entamé une relation. Mais la question se pose, est-il vraiment capable de se hisser au niveau de Mozart ? Avec ce point de départ fort, la pièce nous parle d’amour, de talent, mais aussi d’adultère. En effet le jeune disciple pourrait bien être le père du dernier enfant de Constance…

L’auteur de la pièce, Alain Teulié, a fait ses débuts en tant qu’assistant de Jean Marais, travaillant sur la pièce Cocteau Marais. On a pu le voir au cinéma dans On a volé Charlie Spencer, de Francis Huster, ou dans Un Homme en colère du génial Richard Bohringer. Le Dernier Baiser de Mozart est sa seconde création pour le théâtre après Virages, en 2002 au Studio des Champs-Elysées. Au Petit-Montparnasse, la mise en scène est confiée à Raphaelle Cambray qui a déjà dirigé de nombreux comédiens comme Pascal Légitimus, Paul Belmondo ou Sophie Arthur. Elle a récemment développé, monté et interprété seule une adaptation de Mary’s Christmas de Steven Berkoff.

Sur les planches, pour interpréter Constance et Franz-Xaver, on retrouve deux jeunes comédiens talentueux et prometteurs… Delphine Depardieu, que l’on a pu voir (entre autres) au cinéma dans Hasta mañana de Sébastien Maggiani et Olivier Vidal et au théâtre, aux côtés d’acteurs tels que Roland Giraud dans Délits de fuite ou Paul Belmondo dans Un oreiller ou trois. Le rôle masculin sera lui porté par Guillaume Marquet, déjà vu dans La mer à boire le célèbre film de Jacques Maillot, ou dans la série Les Revenants. Il ne délaisse cependant pas les planches des théâtres. Son rôle dans Le Dindon, de Feydeau, mis en scène par Philippe Adrien, lui a valu en 2011 un Molière de la révélation masculine.

Le Dernier Baiser de Mozart, avec Delphine Depardieu et Guillaume Marquet, est donc l’occasion idéale de découvrir une histoire d’amour nouée autour d’un défi artistique hors du commun. A voir !

Egalement à l’affiche au Petit Montparnasse

En ce moment, à l’affiche du Petit Montparnasse, on trouve aussi le seul en scène événement d’Andréa Bescond Les Chatouilles ou la danse de la colère. En dansant et en jouant, simplement accompagnée d’une chaise blanche, Andréa Bescond parvient à faire vivre toute une galerie de personnages, centrés autour d’Odette, jeune danseuse qui a été abusée pendant quatre ans… Dans une tornade d’émotions, le rire côtoie les larmes. Ce spectacle lui a d’ailleurs valu le prix de l’interprétation féminine au festival d’Avignon Off et, tout récemment, le Molière du seul en scène. Les Chatouilles est un spectacle dansé et joué qui chamboule et aborde avec finesse un sujet plus que tabou. Incontournable !

chatouilles

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS