Skip to content

Les résultats des Molières 2016

Hier soir, le Théâtre des Folies Bergère accueillait sur ses mythiques planches, la 28ème édition des Molières. Pour la première fois en maître de cérémonie, l’élégant et génial Alex Lutz a assuré le spectacle. Catherine Frot, Joël Pommerat, Fabrice Luchini, découvrez les noms des grands gagnants de l’année 2016.

Evènement connu et reconnu, incontournable pour certains, obsolète pour d’autres, la remise des Molières reste une institution dans le monde du théâtre depuis la toute première cérémonie célébrée le 23 mai 1987, au Théâtre du Châtelet. La saison a été riche en surprises et en émotions et on imagine que le choix n’a pas du être facile ! Grand vainqueur cette année (mais absent dans la salle), l’inénarrable Joël Pommerat (Ma Chambre Froide, Cendrillon, Cercles/Fictions…) auréolé de 4 récompenses pour la pièce Ça ira (1) fin de Louis, et Pinocchio. L’excellente comédienne Catherine Frot triomphe également, après un César en février dernier pour le film Marguerite, avec le Molière de la meilleure comédienne au théâtre privé pour Fleur de Cactus au Théâtre Antoine. Molière amplement mérité et discours touchant pour Andréa Bescond, dans Les Chatouilles, le seul en scène émouvant qui mêle à merveille danse et théâtre, actuellement au Petit Montparnasse. Vivement la prochaine édition !

 

Et les grands gagnants sont :

Molière d’honneur : Fabrice Luchini

Artiste à l’affiche de Poésies au Théâtre Montparnasse.

 

Molière du Théâtre privé : Les Cavaliers d’après Joseph Kessel

 Les Cavaliers d’après Joseph Kessel, mise en scène Eric Bouvron et Anne Bourgeois au Théâtre La Bruyère.

 

Molière du Théâtre public : Ça ira (1) fin de Louis

Ca ira (1) fin de Louis de et mise en scène de Joël Pommerat au Théâtre Nanterre-Amandiers.

 

Molière de la Comédie : Les Faux British

Les Faux British, de Henry Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields, mise en scène de Gwen Aduh au Théâtre Tristan Bernard.

 

Molière de la Création visuelle : 20 000 lieues sous les mers

20 000 lieues sous les mers, d’après Jules Verne, mise en scène de Christian Hecq et Valérie Lesort, au Théâtre du Vieux Colombier.

 

Molière du spectacle musical : Les Fiancés de Loches

Les Fiancés de Loches, de Georges Feydeau et Maurice Desvallières, mise en scène Hervé Devolder, Théâtre du Palais-Royal.

 

Molière de l’humour : Alex Lutz

Alex Lutz, d’Alex Lutz et Tom Dingler, mise en scène de Tom Dingler

 

Molière du spectacle jeune public : Pinocchio de Joël Pommerat

Pinocchio, de et mise en scène Joël Pommerat, Théâtre de l’Odéon.

 

Molière seul/e en scène : Les Chatouilles

Les Chatouilles, d’Andrea Bescond, mise en scène d’Eric Métayer au Théâtre du Petit Montparnasse.

 

Molière du Comédien dans un spectacle du Théâtre public : Charles Berling

Charles Berling dans Vu du Pont d’Arthur Miller, mise en scène Ivo Hove.

 

Molière de la comédienne dans un spectacle de Théâtre public : Dominique Blanc

Dominique Blanc dans Les Liaisons Dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos, mise en scène Christine Letailleur.

 

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre privé : Wladimir Yordanoff

Wladimir Yordanoff dans Qui a peur de Virginia Woolf ? de Edward Albee, mise en scène d’Alain Françon.

 

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé : Catherine Frot

Catherine Frot dans Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau

 

Molière du comédien dans un second rôle : Didier Brice

Didier Brice dans A tort et à raison de Ronald Harwood, mise en scène Georges Werler

 

Molière de la Comédienne dans un second rôle : Anne Bouvier

Anne Bouvier dans Le Roi Lear de Shakespeare, mise en scène Jean-Luc Revol

 

Molière de l’auteur francophone vivant : Joël Pommerat

Joël Pommerat pour Ça ira (1) fin de Louis

 

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre public : Joël Pommerat

Joël Pommerat pour Ça ira (1) fin de Louis

 

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre privé : Alain Françon

Alain Françon pour Qui a peur de Virginia Woolf ?

 

Molière de la Révélation féminine : Géraldine Martineau

Géraldine Martineau dans Le poisson Belge de Léonore Confino, mise en scène Catherine Schaub.

 

Molière de la Révélation masculine : Alexis Moncorgé

Alexis Moncorgé dans Amok de Stefan Zweig, mise en scène Caroline Darnay

 

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS