Skip to content

Wonder.land, la comédie musicale signée Damon Albarn

Attention, événement musical à l’horizon ! Cet été, découvrez le dernier petit bijou signé Damon Albarn, Wonder.land, au Théâtre du Châtelet. Cette comédie musicale ultra-moderne est (vous l’aurez deviné) inspirée du célèbre roman de Lewis Carroll, les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles… On vous dit tout !

Alice au pays des merveilles version 2.0

wonderlandblog imgdansletexteAly est une adolescente comme les autres… enfin pas tout à fait ! Renfermée, un peu enveloppée, timide, malheureuse chez elle et à l’école, elle s’est trouvée un refuge, une oasis de quiétude en plein coeur du numérique dans laquelle elle peut se fantasmer une autre vie, une autre personnalité… Dans le monde virtuel de Wonder.land, un jeu en réseau, Aly devient Alice, une petite fille blonde à la robe à froufrous, courageuse, téméraire, intrépide. Un jour, alors qu’elle vagabonde dans Wonder.land, un lapin énigmatique lui propose un défi.

Bien loin de l’oeuvre originale (du moins pour ce qui est de la réalisation) imaginée par Lewis Carroll il y a 154 ans, ce nouveau spectacle musical est complètement dans l’air du temps… Oubliez les paysages bucoliques d’Alice au Pays des Merveilles, les cottages anglais et les personnages fantasmagoriques, ici on flirte avec le réel et les problématiques liées au numérique sont bien concrètes. Terrorisée par son quotidien, esseulée, Aly est obnubilée par son smartphone, polarisée par l’apparent épanouissement que lui prodigue son jeu en ligne. Mais la jeune fille peut aussi libérer son imagination et, petit à petit, apprendre de ses erreurs…

Présentée pour la première fois à Manchester, au Palace Theatre, en juillet 2015, la comédie musicale événement signée Rufus Norris pour la mise en scène (actuel directeur du National Theatre de Londres), Moira Buffini pour le livret et l’incontournable Damon Albarn pour la création musicale, est attendue en France, cet été, dans le mythique Théâtre du Châtelet. Si nous avons davantage l’habitude de le voir sur les planches des salles de concert du monde entier, Damon Albarn, leader charismatique des groupes Blur et Gorillaz, n’en est pas à son coup d’essai théâtral… On se souvient notamment, en 2007, de son sublime opéra pop Monkey, Journey to the West, en co-création avec le Théâtre du Châtelet et le Manchester International Festival.

Ci-dessous, la bande annonce (en anglais) de cet OVNI musical à découvrir sous peu…

La Musique à l’honneur au Châtelet

Même salle mais ambiance différente, pour ceux qui aiment les douces mélodies aux accents jazzy, découvrez sur les planches du Théâtre du Châtelet, la ravissante et talentueuse Maxine Linehan dans What Would Petula Do ?, un hommage musical brillant, rythmé et émouvant à l’exceptionnelle Petula Clark… A voir !

maxinelinehanchateletblog imgdansletexte

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS