Skip to content

Yohann Métay, irrésitible à la Comédie de Paris

Vous êtes un sportif dans l’âme, l’effort physique ne vous fait pas peur mais vous préférez tout de même regarder les autres transpirer ? A la Comédie de Paris, Yohann Metay enfile le chasuble et réalise un véritable exploit athlétique… ou presque ! La Tragédie du dossard 512, son dernier spectacle, revient après un franc succès à la Comédie des Boulevards. On vous dit tout !

Yohann Metay, expert en comédie

 

yohannmetayblog imgdansletexteSeul sur scène, à la Comédie de Paris, tenue de sportif moulée au corps et bonnet vissé sur la tête, Yohann Metay va tenter de relever le défi du trail du Mont-Blanc… Une situation cocasse et hautement délirante qui va lui permettre de développer toute sa palette humoristique, de son talent pour le clown, dans les moments les plus intenses physiquement, à son imaginaire déjanté. Sportif lui-même, Yohann Metay s’interroge sur le dépassement de soi ! Entre mimiques et émotions, il amène une vraie réflexion sur ce qui nous pousse à dépasser nos limites et sur ce que nous devons affronter quand on choisit de le faire. Le spectacle a connu un véritable succès, puisqu’il a déjà tourné à travers toute la France, été présenté deux fois au Festival d’Avignon (2014 et 2015) et a été à l’affiche de la Comédie des Boulevards durant quatre mois… Rien que ça !

Passionné d’humour burlesque et clownesque, Yohann Metay a fait ses débuts dans l’improvisation théâtrale (trois ans en équipe de France d’impro). Sa capacité à jouer avec l’instant présent et à créer des situations comiques spontanément ont déjà fait leurs preuves dans ses 4 précédents spectacles (qu’il a écrit et mis en scène), JH cherche JF, Sujets sensibles, Les Aventures du Prince Azur et La Frénésie du Papillon. Il a aussi ajouté le cinéma à son bagage en jouant notamment dans Henri, de Yolande Moreau et dans le téléfilm Celle que j’attendais de Bernard Stora.

La Tragédie du dossard 512 est un spectacle décalé, follement déjanté, qui nous fait rire de nos faiblesses comme de notre désir d’être le plus fort. A voir !

Egalement à l’affiche à la Comédie de Paris

A partir de l’automne, le public de la Comédie de Paris pourra retrouver un autre spectacle tordant, le premier seul en scène de Fred Testot, Presque Seul. Accompagné par un régisseur dépressif qui fait des siennes et par toute une galerie de personnages loufoques, l’humoriste livre un spectacle qui parle des travers du métier de comédien. Après s’être fait un nom aux côtés d’Omar Sy dans le S.A.V. des émissions, sur Canal Plus, l’excellent Fred Testot a depuis continué sa carrière en solo, jouant dans des films tels que La Guerre des Boutons et Le Marsupilami tout en s’essayant, en parallèle, au doublage, dans (entre autre) le long-métrage d’animation Zootopie. A vos agendas !

fredtestotcomdeparisblog imgdansletexte

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS