Skip to content

Brasseur et les enfants du Paradis au Théâtre du Petit Saint-Martin

La rentrée théâtrale s’annonce palpitante ! Au célèbre Théâtre du Petit Saint-Martin, sur une mise en scène de l’excellent Daniel Colas, découvrez Brasseur et les enfants du Paradis, un hommage touchant d’un petit fils, Alexandre Brasseur, à son grand-père, Pierre Brasseur et à un film monument du cinéma français…

Une histoire humaine

 

brasseurlesenfantsduparadisblog imgdansletexteAvec Brasseur et les enfants du Paradis, on fait un bon dans l’Histoire, un voyage au cœur de notre patrimoine culturel avec la rencontre de quatre grands artistes dissidents sous l’Occupation: Prévert, Carné, Trauner et Kosma. Ce quatuor exceptionnel, porté par un vent de liberté, décide en 1943, de prendre part à la lutte en utilisant leur meilleure arme, l’art. Ils vont mettre leur talent en commun pour créer un film clandestin devenu culte, Les enfants du Paradis. La pièce, narrée du point de vue de l’illustre et charismatique acteur Pierre Brasseur, explore la genèse de ce chef d’oeuvre et évoque les espoirs de toute une génération, la force et l’amitié d’hommes et de femmes et leur courage face à l’oppression.

La pièce est écrite est mise en scène par Daniel Colas, à qui l’on doit le brillant succès, l’an dernier, d’Un Certain Charles Spencer Chaplin au Théâtre Montparnasse. Il signe également, pour la saison prochaine, La Louve, au Théâtre la Bruyèreavec Béatrice Agenin et Gaël Giraudeau.

Mais ce qui donne un charme tout particulier à cette nouvelle création au Théâtre de la Porte Saint-Martin, c’est la présence, sur les planches, d’Alexandre Brasseur, à l’origine du projet, qui va donc, à travers la parole de son grand père, faire revivre toute la poésie des Enfants du Paradis. Outre son activité sur les planches qui lui vaut, en 2007, le prix Raimu de la révélation théâtrale dans Mon père avait raison (on se souvient aussi du sublime Georges et Georgesd’Éric-Emmanuel Schmitt, avec Davy Sardou), il a joué dans de nombreuses séries télé, dont Maigret au début des années 2000 et, plus récemment, la trépidante série Le Bureau des Légendes d’Eric Rochant, avec Mathieu Kassovitz. A ne pas manquer sur scène, donc !

Egalement à l’affiche au Théâtre du Petit Saint-Martin

Les théâtrophiles invétérés pourront se délecter d’une autre pièce événement à l’affiche du Théâtre du Petit Saint-Martin, M’mandernière pépite théâtrale signée Fabrice Melquiot (prix de l’Académie Française, en 2008, pour l’ensemble de son oeuvre). Sur les planches, pour une comédie douce amère, un tandem inédit : Cristiana Reali, dans le rôle d’une mère jalouse et névrosée et Robin Causse, le fils trentenaire, incapable de couper le cordon… Une pièce humaine, bouleversante et drôle. A voir !

mmanrealicaussepetitstmartinblog imgdansletxte

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS