Skip to content

Le Système Ribadier, Feydeau à La Pépinière

Aux amateurs de vaudevilles rythmés, enjoués et acides en diable, direction la Pépinière-théâtre avec Le Système Ribadier ! Modernisés par les soins de Jean-Philippe Vidal, les dialogues et rouages propres à l’univers de l’intemporel Feydeau font, une nouvelle fois (délicieusement) mouche… A ne pas manquer !

Le Système Ribadier, un vaudeville hypnotique

 

affiche Alex VizorekAngèle a développée, des suites de sa première union avec feu Robineau (et de ses tromperies à répétition), une paranoïa sévère et une jalousie sans nom. Ribadier, le nouveau mari, coureur de jupons invétéré, a trouvé une astuce ingénieuse pour cocufier madame en toute tranquillité… il l’hypnotise ! Des confidences un peu trop intimes avec Aristide Thommereux, fou amoureux d’Angèle, vont pousser Ribadier à s’expliquer.

On se souvient encore de la version 2007 du Système Ribadier, au Théâtre Montparnasse. L’inénarrable Bruno Solo (bientôt à l’affiche de L’Heureux Elu, à la Madeleine, avec son compère de toujours Yvan Le Bolloc’h) donnait la réplique à Léa Drucker (actuellement sur scène aux côtés de Michel Fau dans Un amour qui ne finit pas, au Théâtre Antoine) sur une brillante mise en scène de Christian Bujeau. Cette saison, à la Pépinière-théâtre, nid douillet à succès, on redécouvre, avec grand plaisir, cette œuvre phare de Georges Feydeau, qui n’est pourtant pas la plus jouée (comme peuvent l’être, Un fil à la patte, à la Comédie Française, ou Mais n’te promène donc pas toute nue, cette année au Lucernaire) !

Jean-Philippe Vidal, à qui l’on devait déjà une mise en scène revisitée des célèbres Trois Sœurs, de Tchekhov, en 2010, nous offre ici une version plus dépouillée, épurée, du Système Ribadier, un angle textuel sublimé qui met la poésie de Feydeau au centre de l’intrigue et de l’attention… Et ça fonctionne ! Sur les planches, la folie des personnages, l’humour des dialogues et l’absurdité typique du vaudeville rayonnent. A voir !

Nouvelle programmation à la Pépinière-théâtre

Après le triomphe, la saison dernière, de Maligne, premier spectacle (irrésistible) signé Noémie Caillault, dans lequel la (géniale) comédienne en herbe y évoque son courageux combat contre le cancer (avec, en prime, une nomination pour le Molière du seul/e en scène), l’équipe de la Pépinière nous présente, pour la rentrée prochaine, Politiquement Correct, de et mise en scène par Salomé Lelouch.

Au programme, une histoire d’amour atypique qui nous plonge au cœur des élections présidentielles de 2017. Une heure avant les résultats, Mado qui a toujours voté à gauche, fait la connaissance d’Alexandre avec qui elle va parler de tout sauf de politique. Il se trouve que l’extrême droite est annoncée au second tour et que le jeune homme en question en est un militant farouche… Cupidon a, peut-être, décoché un peu trop vite sa flèche ! Sur les planches, on retrouve (entre autres), les talentueux Thibault De Montalembert, Rachel Arditi et Ludivine De chastenet.

Affiche BAT OK Politiquement correct

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS