Skip to content

Michaël Hirsch au Lucernaire, Pourquoi ?

Après le Théâtre Les Déchargeurs et le Studio Hébertot, à Paris, Michaël Hirsch rayonne au Lucernaire avec son seul en scène irrésistible, Pourquoi ?. Impertinent joueur de mots, talentueux flambeur de lettres, il détonne avec un sens aigu de la formule et une facilité déconcertante à créer de l’absurde… Et du rire !

L’humoriste qui traite les maux

 

michaelhirschblog imgdansletexteIl y a, sans nul doute, du Devos et du Desproges en lui… Michaël Hirsch, nouveau visage du rire habile, manipule la grammaire, triture les expressions, conjugue avec poésie l’art du rire, le moderne et le classique, sans pour autant tomber dans l’emphase. Celui qui fut formé à bonne école – celle de Jean-Laurent Cochet et Jos Houben, au Cours Jacques Lecoq – est l’une des valeurs montantes de l’humour à la française… Un humour qui ouvre à la réflexion, à la critique, qui émoustille l’imaginaire et déride, avec classe, les zygomatiques.

Dans le jubilatoire Pourquoi ?, au Théâtre Lucernaire, Michaël Hirsch pose les questions existentielles : « quel est le sens de la vie? », « Dieu(x) existe(nt)-il(s)? », « quid de l’amour et du bonheur dans notre existence ? »… On suit l’évolution et les interrogations d’un petit garçon devenu ado, homme puis grand-père dans un voyage émouvant au coeur de notre quotidien, avec une bonne dose de tendresse.

Côté mise en scène, on retrouve Ivan Calberac, l’auteur inspiré de la pièce L’Étudiante et Monsieur Henri, portée au cinéma par le grand Claude Brasseur (bientôt à l’affiche de Jacques Daniel, la nouvelle comédie de Laurent Baffie, avec Daniel Russo), en 2015 et Une famille modèle, véritable succès cette saison au Théâtre Montparnasse avec Patrick Chesnais et Evelyne Buyle.

Egalement à l’affiche au Lucernaire

Après un brillant succès à la Comédie des Boulevards, la belle humoriste franco-iranienne, chroniqueuse culture pour l’émission Télématin, sur France 2, aux côtés de William Leymergie, s’apprête à présenter son one-woman show fin, drôle et touchant, au Lucernaire. Dans Je change de file, elle nous raconte son parcours atypique, de son départ d’Iran à son arrivée en France, à l’âge de 10 ans. Un délice !

sarahdoraghiblog

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS