Skip to content

L’éveil du chameau avec Pascal Elbe et Barbara Schulz

Cette saison, le public du Théâtre de l’Atelier découvre Pascal Elbe et Barbara Schulz réunis sur scène dans L’éveil du Chameau. Cette comédie, signée Murielle Magellan et mise en scène par Anouche Setbon raconte l’histoire d’une femme qui apprend la grossesse de sa fille. Pour faire prendre ses responsabilités au jeune papa, elle va s’adresser au père de celui-ci et découvrir un homme bien pire que son fils.

Pascal Elbe et Barbara Schulz au Théâtre de l’Atelier

1468851743409_photo_hd_29047

Si Maryse a du mal à accepter que sa fille de 18 ans soit enceinte, elle parvient encore moins à tolérer que Simon, le futur papa ait pris la poudre d’escampette. Pour le pousser à assumer les conséquences de ses actes, elle va alors partir à la rencontre de Mickaël, son père. Mais Maryse va vite se rendre compte que Mickaël, qui n’a jamais reconnu son fils, est nettement moins préoccupé par ses principes. La confrontation entre ces deux caractères bien trempés permet à L’éveil du chameau d’aborder des thèmes tels que les grossesses non-désirées, les relations entre parents et enfants et les responsabilités qui en découlent.
Dans cette pièce qui reprend des sujets dans l’ère du temps, c’est Barbara Schulz qui interprète Maryse. Le grand public a eu l’occasion de la découvrir dans des courts-métrages ainsi que des publicités. Par la suite, elle décroche ses premiers rôles dans des sagas télévisées comme Les Grandes Marées. Elle apparaît dans la série Madame le Proviseur et joue pour la première fois dans le long-métrage, L’irrésolu, aux côtés de Vincent Lindon. Elle incarne le personnage principal de Dommage qu’elle soit une putain, et obtient en 2001 le Molière de la révélation théâtrale pour Joyeuses Pâques. Aux côtés de cette talentueuse actrice, c’est Pascal Elbé qui jouera le rôle de Mickaël. Ilfait ses débuts au théâtre et est découvert sur  le grand écran dans le film Les Parasites. Il endosse le rôle de scénariste pour le film Babel, avant de jouer dans Fallait pas ! de Gérard Jugnot. En 2003, son rôle dans Père et fils aux côtés de Philippe Noiret lui permet de décrocher le César du Meilleur espoir masculin. Sa carrière décolle alors. Il joue ensuite avec Jean Dujardin dans L’amour aux trousses. En 2010, il réalise Tête de Turc, son premier film avec Roschdy Zem dans le rôle principal. Parmio ce trio de talents, Valérie Decobert joue le rôle de la fille.L’actrice fait des apparitions dans Caméra Café et récemment au théâtre dans Ticket Gagnant de Casanova-Tomasini. L’éveil du Chameau au Théâtre de l’Atelier est une comédie pleine d’émotions qui soulève des sujets lourds de notre société.

Jean Benguigui et Myriam Boyer, un duo incontournable au Théâtre de l’Atelier

Le Théâtre de l’Atelier vous propose de découvrir Le Chat. Adaptée du roman de Simenon, la pièce nous raconte l’histoire de Marguerite et Emile, un couple que tout oppose et qui va très vite se livrer une guerre sans merci. Malheureusement, les premières victimes du conflit seront leurs animaux de compagnie : un chat et un perroquet. La plume de Simenon aborde ici la difficulté des relations humaines, entravées par la pudeur, la fierté ou encore le manque d’ouverture d’esprit. Dans le rôle de Marguerite, on retrouvera Myriam Boyer, comédienne à la carrière impressionnante, ayant obtenu deux fois le Molière de la Comédienne : une première fois en 2005 pour Je viens d’un pays de neige, puis une seconde en 2008 pour Qui a peur de Virginia Woolf. Elle sera accompagnée sur scène de Jean Benguigui, comédien et chroniqueur de talent. L’artiste apparaît dans les films Astérix et Obélix Mission Cléopatre, Nos jours heureux ou Fatal. Au théâtre, on le retrouve dans la pièce de Kressmann Taylor, Inconnu à cette adresse. Ces deux acteurs de talents aux parcours aussi riches que différents servent le texte de Georges Simenon par la finesse de leur jeu. Ne manquez pas Le Chat au Théâtre de l’Atelier.

14634773835628_photo_hd_27983

>> Réservez vos places sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS