Skip to content

Robert Charlebois en concert à Bobino

En décembre, Robert Charlebois débarque à Bobino, pour deux concerts exceptionnels. Le célèbre chanteur québécois fête, cette année, ses 50 ans de carrière et a décidé pour l’occasion de revenir sur quelques-uns des plus grands classiques de son répertoire. Avec ses musiciens, il s’apprête à prouver que les années n’ont entamé ni son talent ni son énergie folle !

« Je reviendrai à Montréal »… et à Bobino !

 

robertcharleboisbobinoblog imgdansletexteRobert Charlebois a su, en cinquante ans, se tailler une place de choix dans le paysage de la chanson francophone… Devenu un incontournable, salué par ses pairs et par la critique, il va offrir, une nouvelle fois à Bobino (après le triomphe de son passage en avril dernier), un spectacle anniversaire unique ! Entouré de cinq musiciens, il réinterprétera, pour le public de la salle mythique, ses chansons les plus marquantes lors d’un concert électro-acoustique très attendu.

Ayant fait ses débuts dans les années 60, notamment en faisant la première partie de Félix Leclerc, il a écrit, mis en musique et porté sur scène de nombreuses chansons inoubliables. Si sa plume n’a plus rien à prouver, il a aussi su interpréter les chansons de prestigieux paroliers comme Réjean Ducharme et Claude Péloquin, ou encore ceux de sa compagne Claudine Monfette. Je reviendrai à Montréal, Lindberg !, ou J’t’aime comme un fou ! sont quelques-uns des titres qu’il a su imposer comme de véritables classiques. Il a récolté, au cours de sa carrière, de nombreux prix et récompenses, entrant même au panthéon des auteurs et compositeurs canadiens de son vivant, en 2010.

Son grand concert à Bobino est l’occasion de (re)découvrir le répertoire de ce monstre de scène, toujours aussi énergique et charismatique.

Musique à gogo

A partir de novembre, le public découvrira un autre spectacle musical à Bobino : Odino. Un concert qui mêle les cultures et les genres puisque, sous la baguette du chef émérite Sylvain Audinovski, c’est tout un orchestre symphonique qui va interpréter… des standards de la pop ! Un spectacle qui fera découvrir aux uns, toute la puissance de l’orchestre symphonique et, aux autres, les richesses insoupçonnées des tubes du top 50. Une parenthèse musicale inoubliable où Adèle côtoie Tchaïkovski pendant que les Daft Punks rencontrent Brahms… A découvrir absolument !

odinobobinoblog imgdansletexte

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS