Skip to content

Bruno Salomone, Euphorique au Petit Montparnasse

Cette automne, le Petit Montparnasse vous propose de découvrir le tout nouveau one-man-show de Bruno Salomone, Euphorique. Il y incarne Golri, un personnage étrange et atypique qui a la particularité d’être né… en riant ! Depuis, le rire rythme sa vie. Un retour sur les planches en fanfare pour le comédien, sur une mise en scène de Gabor Rassov.

Bruno Salomone est Golri

brunosalomoneeuphoriqueblog imgdansletexteDepuis sa naissance, Golri rit en permanence. Il traverse la vie en s’esclaffant de tout ce qu’il croise, des bons moments comme des choses tragiques. Ce n’est même pas une philosophie de vie, il est venu au monde comme ça ! Une anomalie qui va l’amener à faire des rencontres étranges et à recevoir des réactions contrastées de la part de ses congénères. Si certains l’admirent et le considèrent comme un messie, un gourou, d’autres en revanche sont terrifiés par lui, méprisants ou simplement agacés. A travers cette galerie de personnages loufoques, Euphorique s’interroge avant tout sur la place du rire dans notre quotidien et sur son rôle dans notre société…. D’ailleurs, côté humour, Bruno Salomone sait de quoi il parle !

Après avoir fait ses débuts dans les cafés-théâtres, il participe à l’émission Graine de Stars, de Laurent Boyer, en 1996. Il y fait la connaissance de Jean Dujardin et des autres humoristes avec lesquels il formera, plus tard, la célèbre troupe des Nous C Nous. Après plusieurs sketchs vidéos et des participations régulières à l’émission La Fiesta, de Patrick Sébastien, il se lance dans une carrière solo. En parallèle de ses one-man-shows, il tourne pour le grand écran, notamment dans Brice de Nice (à nouveau aux côtés de son compère Jean Dujardin) et rayonne à la télévision, dans Kaamelott, la série culte d’Alexandre Astier et Fais pas ci, Fais pas ça, depuis 2007, dans le rôle de Denis Bouley, sur France 2. Récemment, au théâtre, il partageait la scène avec Bruno Solo, Isabelle Gélinas et Constance Dolle dans Un Petit jeu sans conséquences, de Ladislas Chollat, au Théâtre de Paris.

Euphorique, au Petit Montparnasse, est donc l’occasion de retrouver Bruno Salomone, sur les planches, dans un show tordant et décalé à souhait… A voir !

Egalement à l’affiche du Petit Montparnasse

Autre spectacle palpitant, à découvrir dès l’automne au Petit Montparnasse, Le dernier baiser de Mozart. Alors que le célèbre compositeur vient de passer l’arme à gauche, sa veuve, la belle Constance, cherche celui qui pourrait achever son Requiem… Mais qui pourrait se montrer à la hauteur d’un tel génie ? Débarque alors Franz-Xaver Sussmayr, l’ancien disciple de Wolfgang avec lequel elle entretient une relation ambiguë depuis plusieurs années. Ce défi artistique hors du commun va servir de toile de fond à leur tendre histoire d’amour. La pièce, écrite par Alain Teulié et mise en scène par Raphaëlle Cambray, aborde avec brio les sujets de la créativité, du génie, du deuil et de la passion amoureuse. Sur scène, on retrouve Delphine Depardieu (qu’on a pu voir récemment dans Un Deux Trois Soleil, de Christelle George, au Théâtre le Ranelagh) et le talentueux Guillaume Marquet, Molière de la révélation théâtrale masculine, en 2011, pour son rôle dans Le Dindon. A ne pas manquer !

dernier baiser

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS