Skip to content

Fanny Cottençon et Sam Karmann au Théâtre Rive Gauche

Le Théâtre Rive Gauche vous propose la pièce Petits crimes conjugaux écrite par Eric-Emmanuel Schmitt. Sur une mise en scène de Jean-Luc Moreau, Sam Karmann incarne un personnage amnésique qui doit faire confiance à sa femme, jouée par Fanny Cottençon, pour l’aider à retrouver la mémoire. Mais est-elle vraiment sa femme…?

Petits crimes conjugaux d’Eric-Emmanuel Schmitt au Théâtre Rive Gauche

 

1468929157997_photo_hd_29072Connu pour ses romans, Eric-Emmanuel Schmitt rencontre également le succès grâce à ses pièces de théâtre. Il est en effet l’auteur de plusieurs œuvres, notamment La Nuit de Valognes, Variations énigmatiques ou encore L’Élixir d’amour. Cette saison, il revient avec la pièce Petits crimes conjugaux dans laquelle il raconte l’histoire de Gilles devenu subitement amnésique et qui doit compter sur Lisa, sa femme depuis quinze ans, pour retrouver la mémoire. Le problème c’est qu’il ne se souvient absolument de rien : il ne sait plus qui il est et encore moins qui est Lisa. Il doute alors de tout ce qu’elle lui raconte. Est-elle vraiment sa femme ? Quelles sont ses vraies intentions ? Leur couple arrivera-t-il a s’en sortir ? Petits crimes conjugaux est une comédie à l’humour acide, sur la vie de couple et les crises de confiance que celui-ci peut traverser. Nous retrouvons avec plaisir Fanny Cottençon qui a notamment reçu le César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1983, et à été nominée pour les Molières en 2015. Figure connue de la scène théâtrale, elle a par exemple joué dans les Monologues du vagin d’Eve Ensler, La Cantatrice Chauve d’Eugène Ionesco ou encore La Vérité de Florian Zeller. Elle partage la scène avec Sam Karmann qui lui donne la réplique dans Petits crimes conjugaux. Il s’est rendu célèbre pour ses rôles au cinéma dans la Cité de la Peur. Mais c’est aussi un acteur de théâtre très réputé, avec des références dans de nombreuses pièces classiques et contemporaines. On a pu le voir dans Crime et châtiment de Fiodor Dostoïevski au Théâtre de Paris, Dom Juan de Molière au Théâtre de l’Oeuvre,  Cuisine et Dépendances d’Agnès Joui et Jean-Pierre Bacri au Théâtre Montparnasse ou encore Un air de famille au Théâtre de la Renaissance.

Jouée par des artistes de talent au Théâtre Rive Gauche, cette pièce Petits crimes conjugaux embarque le spectateur dans l’univers d’un homme perdu, à la recherche de vérité.

Barbara et l’homme en habit rouge à l’affiche au Théâtre Rive Gauche

Vous pourrez aussi voir au Théâtre Rive Gauche le spectacle Barbara et l’homme en habit rouge. Proposé par Roland Romanelli et Rébecca Mai, et mis en scène par Eric-Emmanuel Schmitt, ce spectacle exceptionnel propose de plonger en musique dans l’univers passionnant et la créativité de la chanteuse Barbara. Roland Romanelli est en effet un témoin privilégié, puisqu’il a été à la fois le musicien favori, et l’amant de la grande artiste française.

barabara2jpg

>> Réservez vos places sur ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS