Skip to content

Les Gourmands disent : Mickaël Delin à l’Aktéon

Amateurs de seul en scène littéraire, vous avez un petit creux ? A la rentrée, découvrez Les Gourmands disent…nouveau spectacle fin et croustillant concocté par Mickaël Delin, à l’Aktéon Théâtre. Au menu, les plus grands textes du répertoire français classique à la sauce moderne et humoristique… Un régal !

De Rostand à Hugo en passant par La Fontaine

lesgourmandsdisentblog imgdansletexteAprès avoir goûté au seul en scène, en 2007, avec Dérapage au garage puis Retour aux sources, deux ans plus tard, au Théâtre Pandora, Mickaël Delin plonge à corps perdu dans la littérature… Mais pas n’importe laquelle, celle des plus illustres auteurs français ! Sous la houlette du grand professeur d’art dramatique Jean Laurent Cochet (qui compte, entre autres, parmi ses élèves, Fabrice Lucchini ou Gérard Depardieu), il aiguise son sens de la narration en traversant autant le répertoire classique que populaire.

Cette saison à l’Aktéon Théâtre, pour son nouveau spectacle Les Gourmands disent… (présenté, cet été au Festival Off d’Avignon), il réunit des virtuoses du rythme, des cadors de la formule, des pointures en matière d’art poétique : Jean de la Fontaine, Edmond Rostand, Victor Hugo… Et Brassens ! Au carrefour entre pièce de théâtre, one-man musical et colloque de littérature, Mickaël Delin réussit le délicat pari de présenter, sous un angle moderne, avec finesse, humour et émotion des textes et des auteurs cultes.

Sur une mise en scène d’Elza Pontonnier (que l’on a pu notamment découvrir, sur les planches, dans Le Clan des divorcées, d’Alil Vardar, au Théâtre Rive Gauche), il incarne un père de famille qui doit envoyer à son fils, exilé à New-York pour les études, des extraits de textes qu’il lui lisait lorsque celui-ci était enfant, car la langue française lui manque… Une intrigue originale donc, et l’occasion parfaite pour partager avec le public une passion sans condition pour la poésie et les bons mots. Un délice !


La Baby-sitter, également à l’affiche de l’Aktéon Théâtre

Pour ceux qui préfèrent les comédies grinçantes optez, à la rentrée, pour La Baby-Sitter ! Coincés dans leur salon, Elvire et Franklin attendent désespéramment que Charlotte, la nounou, arrive pour pouvoir se rendre à une soirée entre amis. Au bout d’une attente interminable, qui a réveillé les rancœurs du couple, quelqu’un sonne à la porte… Mais ça n’est pas vraiment la personne escomptée !

Sur une mise en scène pétillante de Mélissa Ramos (à qui l’on devait déjà le joli succès de Dis à ma fille que je pars en voyage, l’adaptation au Festival d’Avignon 2015, de la pièce de Denise Chalem), on retrouve avec plaisir l’esprit Feydeau du lumineux texte signé René de Obaldia, poète et dramaturge français auteur (entre autres) du célèbre Du vent dans les branches de sassafras, joué par Michel Simon, Danielle Rocca et Jacques Hilling, en 1965. Une bouffée d’air frais qui rassérène !

lababysitterakteon

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS