Skip to content

Poil de Carotte, intemporel au Café de la Gare

Cette saison, au Café de la Gare, on redécouvre avec enthousiasme un classique de la littérature française, Poil de CarotteSur une mise en scène, tout en fidélité, de Frédéric Cerdal, le roman autobiographique de Jules Renard ne prend pas une ride… A voir !

Poil de Carotte, chef d’œuvre émouvant de Jules Renard

 

14636618934544_photo_hd_28044Avec ses cheveux d’un roux éclatant, François Lepic est surnommé Poil de Carotte par sa famille. Ignoré par son père, martyrisé et méprisé par sa mère, le petit garçon, humilié en permanence par les autres enfants, est en manque d’amour et de reconnaissance. Pour faire face à la cruauté de son quotidien, braver le monde sinistre des adultes et exister aux yeux de ceux qui l’entourent, Poil de Carotte va essayer de se révolter. Alors qu’il est la victime de certains, il devient le bourreau des autres car, malheureux en diable et rejeté de tous, il s’en prend régulièrement à plus faible que lui.

Même s’il ne l’a jamais clairement certifié, Jules Renard (dont le célèbre journal fait actuellement l’objet d’une pièce, avec Catherine Sauval, au Théâtre de Poche Montparnasse, Jules Renard, l’homme qui voulait être un arbre) décrit son enfance dans cette longue nouvelle publiée en 1894. Il évoque avec cynisme et ironie le mariage raté de ses parents, le manque de conversation dont souffre de nombreuses familles et le sentiment de solitude que peuvent ressentir des enfants en détresse profonde. Avec L’écornifleur, Poil de Carotte est l’une des œuvres de l’écrivain les plus adaptées sur les planches (la première représentation théâtrale remonte à 1900 !), au cinéma ou en bande dessinée.

Après un beau succès, la saison dernière, au Théâtre de Ménilmontant, c’est au Café de la Gare que la Compagnie des 2 lions présentera (à la rentrée prochaine) sa version réaliste et émouvante, fidèle à l’originale, de Poil de Carotte. Un spectacle pour les enfants, mais pas que, le message est universel, profond, parfois triste mais souvent drôle. Les comédiens (Robin Barde, Josée Laprun, Serge Gelly et Mylène Padoan) laissent, avec sobriété, la place au texte et aux sentiments. A partager en famille !

Café de la Gare : une programmation qui rassérène

 

La nouvelle programmation du Café de la Gare a de quoi faire saliver les théâtrophiles invétérés ! Pour les amateurs d’humour acerbe, on vous conseille le dernier one-man-show d’Olivier de Benoist, 0/40 ans et celui – incontournable – de Guillaume Meurice (le chroniqueur star de France Inter) Que demande le peuple ?

 olivierdebenoistblogaout guillaumemeuriceblog

A ne pas manquer non plus, Ex in the city, la nouvelle comédie romantique jubilatoire signée Benjamin Verrecchia (l’humoriste « coup de cœur » du Point-Virgule fait l’Olympia) et le duo Alexis Macquart et Stéphane Murat, brillant dans Desperate Housemen (qui triomphe en ce moment à Bobino), aux côtés de Jérôme Daran. Et si vos zygomatiques en redemandent, optez pour la comédie culte de Carole GreepJ’aime beaucoup ce que vous faîtes. Sur une mise en scène de Xavier Letourneur, la pièce (jouée depuis 13 ans, sans interruption) vous embarque pour un weekend infernal à la campagne… Un must-see !

exinthecityblog 14442242377880_photo_hd_18029

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS