Skip to content

Emmanuelle Béart au Théâtre du Rond-Point

Sortez les agendas, le Théâtre du Rond-Point vous propose une programmation lumineuse ! Sur une mise en scène de Stanislas Nordey, découvrez Erich Von Stroheim, une pièce atypique signée Christophe Pellet dans laquelle Emmanuelle Béart incarne une femme active, puissante dans une humanité décentrée…

Emmanuelle Béart dans Erich Von Stroheim

 

erichvonstroheimrondpointblog imgdansletexteSi le titre évoque clairement Erich Von Stroheim, l’une des légendes du cinéma muet (réalisateur des cultissimes Queen KellyLes Rapaces…) et acteur de talent (on se souvient notamment de son rôle d’officier allemand dans La Grande Illusion, de Jean Renoir), la pièce proposée au Théâtre du Rond Point, n’est pourtant pas une biographie… Christophe Pellet et Stanislas Nordey, habitués des lieux pour y avoir déjà monté une délirante Conférence, en 2011 (le texte a même reçu le Grand prix de littérature dramatique), ont créé ici un triangle amoureux intense autour d’une femme libre, déterminée, inébranlable, qui mène deux relations amoureuses en parallèle… Il se trouve que ses deux amants, un peu paumés, sont en réalité un couple.

Alors qu’elle n’a plus rien à prouver, sur scène, Emmanuelle Béart, sublime, prend des risques, ose, innove. Elle qui a travaillé avec les plus grands, de Claude Berri (Manon des Sources) à Jacques Rivette (La Belle Noiseuse avec Michel Piccoli) en passant par Claude Sautet (Un cœur en hiver) et qui a foulé les planches des plus grands théâtres parisiens (au Théâtre Édouard VII dans La répétition ou l’amour, au Théâtre de la Porte Saint-Martin dans Le Misanthrope de Molière) se lance une nouvelle fois dans un théâtre caustique, critique, humain, un triangle amoureux atypique, hors norme. A voir !

Honneur à notre élue, également à l’affiche du Théâtre du Rond-Point

Le Théâtre du Rond-Point présente aussi une pièce de Marie N’Diaye, mise en scène par Frédéric Bélier-Garcia, Honneur à Notre Élue, qui raconte les luttes politiques acharnées entre une maire et son opposant. Sur scène, on retrouve avec plaisir la géniale Isabelle Carré, César de la meilleure actrice en 2003 pour le film Se souvenir des belles choses et Patrick Chesnais, récemment à l’affiche de L’Invité, de David Pharao, au Théâtre Montparnasse et d’Une famille modèle, aux côtés d’Evelyne Buyle.

14701490406181_photo_hd_29404

>> Réservez vos places sur Ticketac.com

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS