Skip to content

La Troupe à Palmade : des Baisers à la Comédie de Paris

Rentrée pluvieuse, rentrée heureuse ? Si vous avez besoin de recharger vos batteries en ce début de saison, découvrez la toute nouvelle création de la Troupe à Palmade : Baisers ! Dans une ambiance survoltée, à La Comédie de Paris, les comédiens réinventent le célèbre baiser sur la bouche de la fin des films…

Baisers, ou le romantisme revisité par la Troupe à Palmade

 

baiserscomediedeparisAprès le succès, la saison dernière, de 250 grammes de shit et Cousins comme cochons (toujours à l’affiche du Splendid), la lumineuse Troupe à Palmade remet le couvert, à la rentrée, avec sa toute dernière création originale : Baisers. Au programme, huit scènes différentes qui subliment, repensent, recréent la sacro-sainte scène du baiser, à la fin des films d’amour ! Avec la volonté de rendre hommage au talent d’écriture d’Emmanuelle Michelet (artiste multi-talents qui a intégré la troupe à ses balbutiements, il y a plus de dix ans) et à ces textes – toujours – ciselés, drôles et touchants (on se souvient du brillant Les cadeaux de Noël, pour une spéciale « carte blanche »), Pierre Palmade joue les cupidons et met en scène six comédiens (dont la sublime Anne-Elisabeth Blateau, de la série culte d’M6 Scènes de ménages et Julien Ratel, qui avait co-écrit L’Entreprise et Les Municipales) autour de ce sujet croustillant.

Des situations cocasses, des rencontres insolites, des échanges incongrus, on va retrouver (à n’en pas douter) sur les planches, l’esprit déjanté et l’humour tout en subtilité de l’irremplaçable Troupe à Palmade… A voir !

A noter aussi dans son agenda, le retour en fanfare du duo Michèle Laroque et Pierre Palmade, qui s’apprête à fêter 20 ans de succès, à l’Olympia, aux côtés de Muriel RobinOn vous dit tout ici !

Yohann Métay également à l’affiche de la Comédie de Paris

Dans les films il y a cette fameuse scène d’amour, que parodie la Troupe à Palmade dans Baisers, mais il ne faut pas oublier non plus le tragique, substantiel à cet élan de passion… C’est justement ce que l’excellent Yohann Métay nous propose de redécouvrir, cette saison encore, à la Comédie de Paris ! Dans son délirant one-man-show, La Tragédie du Dossard 512 (succès 2014 et 2015 du Festival Off d’Avignon), le comédien gaga d’improvisation (formé à bon école, en équipe de France d’impro) nous dévoile son affection profonde pour le sport et tout ce qui entraîne un dépassement de soi… Idéal pour se remettre en forme face au challenge de la rentrée !

yohannmetayblog imgdansletexte

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS